Collectif Arc-en-Ciel: «Le blasphème n’a jamais été notre stratégie»

Avec le soutien de
Le 2 juin, à la Place d’Armes, quelque 400 personnes avaient illégalement manifesté contre la communauté LGBT.

Le 2 juin, à la Place d’Armes, quelque 400 personnes avaient illégalement manifesté contre la communauté LGBT.

L’interview qu’a accordée le député MSM Zouberr Joomaye à Week-End, a fait réagir le Collectif Arc-en-Ciel. «Le blasphème n’a jamais été et ne sera jamais notre stratégie», affirme le collectif dans un communiqué, hier, mardi 19 juin.

Parlant de «provocation», le député Zouberr Joomaye a dénoncé des «posts blasphématoires» sur Facebook et en particulier une photo visant Allah. Or, le Collectif Arc-en-Ciel maintient n’être aucunement lié à ces posts ni à cette photo. «Les membres et l’équipe du Collectif Arc-en-Ciel ne sont, en aucun cas, liés à la photo postée sur Facebook», est-il écrit dans le communiqué.

D’ailleurs, fait valoir le collectif, la photo en question a été prise lors d’une manifestation à Londres, il y a plus d’un an. Il suffit de faire quelques recherches sur les réseaux sociaux, pour en déterminer la provenance, peut-on lire dans le communiqué.

«Toute tentative d’associer le Collectif Arc-en-Ciel à ce blasphème démontre la méconnaissance du sujet et de l’ADN de notre ONG qui a toujours prôné la liberté d’expression dans le respect des valeurs de chaque communauté», est-il indiqué dans le communiqué. Le collectif Arc-en-Ciel déplore, dans la foulée, un «acte de mauvaise foi opportuniste».

Le collectif Arc-en-Ciel insiste : «L’essence de notre identité en tant qu’association, c’est de démonter qu’un vivre ensemble respectant les différences de chacun est possible».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires