Intelligence artificielle: IBM dévoile une machine capable de débattre avec des humains

Avec le soutien de
La compagnie IBM planche sur le «Project Debater» depuis 2012.

La compagnie IBM planche sur le «Project Debater» depuis 2012.

C’est une innovation de la multinationale américaine IBM. La compagnie a mis au point une machine, baptisée «Project Debater», capable – comme son nom l’indique – de parler, d’écouter et de débattre avec un humain. 

Une preuve de plus, s’il en fallait, de l’essor de l’intelligence artificielle dans le monde. D’ailleurs, dans le Budget 2018-19, le ministre des Finances mise sur ces nouvelles technologies, avec l’annonce de la mise sur pied d’un Mauritius Artificial Intelligence Council. 

IBM, qui planche sur ce projet depuis 2012, en a fait la démonstration sur scène, à San Francisco, lundi 18 juin. La machine a été confrontée à un humain sur un sujet précis, auquel il n’avait pas été préparé au préalable. Le système informatique a dû puiser d’une librairie de plus de centaines de millions de documents, surtout des articles de presse et des journaux académiques, pour former ses réponses.

Sur l’écran noir du «Project Debater», trois petites boules se sont animées, démontrant que la machine «réfléchissait». Après deux minutes, une voix robotique féminine a lancé ses arguments.

Appelée à voter pour le meilleur «orateur», l’assistance a estimé que si l’humain a mieux formé ses réponses, les arguments de la machine avaient, en revanche, plus de substance. C’est d’ailleurs ce que recherche IBM avec son «Project Debater» : donner la possibilité à l’humain de prendre des décisions rapidement en ayant le maximum de données.  

Selon le Dr Arvind Krishna, le directeur des recherches d’IBM, le «Project Debater» aura un apport certain dans «la prise de décision», d’où sa valeur commerciale non-négligeable. «Dans les affaires, quand vous êtes appelés à prendre une décision rapidement, grâce au ‘Project Debater’, vous aurez une meilleure vue d’ensemble des avantages et désavantages.» 

Encore faut-il que les données qu’a reçues la machine au prélable ne soient pas «biased»… 


Autres innovations

À ce jour, IBM est la seule entreprise technologique à travailler sur une intelligence artificielle capable d’argumenter. À la Sillicon Valley, la plupart des compagnies planchent, elles, sur des programmes d’intelligence artificielle capables d’interagir avec les humains par le biais du langage. Google, notamment, a dévoilé, «un système capable de téléphone pour prendre des rendez-vous en dialoguant avec des humains». C’était lors d’une conférence, en mai, pour les développeur informatiques.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires