Flacq: deux suspects arrêtés après une course-poursuite

Avec le soutien de
Rajoonanun Dhousan, 24 ans et Petumber Iswar, 26 ans, ont été arrêtés le 19 juin 2018.

Rajoonanun Dhousan, 24 ans et Petumber Iswar, 26 ans, ont été arrêtés le 19 juin 2018.

Vols, fuite, course-poursuite, accident, arrestation, traitement à l’hôpital et aveux. Telles sont les péripéties de la journée de ce mardi 19 juin pour deux habitants de Montagne-Blanche, Petumber Iswar, 26 ans, et Rajoonanun Dhousan, 24 ans. Soupçonnés de vol sur la voie publique à Camp-de-Masque, ils ont été rattrapés à Flacq par les hommes du sergent Rakesh Luchmun du Field Intelligence Office de l’Eastern Division.

Les deux suspects ont été stoppés dans leur fuite lorsque leur motocyclette est entrée en collision avec une voiture. Ils ont avoué trois cas de vol, à savoir deux à Camp-de-Masque et un à Lallmatie. Ils comparaîtront devant le tribunal de Flacq ce mercredi. 

Journée fatidique

Après qu’un des vols commis à Camp-de-Masque sur une femme a été rapporté, les policiers se sont lancés à la recherche de leurs auteurs. Ils disposaient de certaines informations. Ils se sont dirigés vers Poste de Flacq puis vers Cité Argy. Là ils ont vu une motocyclette ; il y avait le conducteur et un passager. 

Comme la description des hommes et du deux-roues correspondait aux informations qu’ils avaient, les agents les ont suivis et ont demandé au conducteur de s’arrêter. Loin de s’exécuter, ce dernier a poursuivi sa route. S’en est suivie une course-poursuite à travers les routes et même un champ de canne à sucre.  

Au moment où la motocyclette quittait le champ de canne pour déboucher sur un chemin principal, elle a heurté une voiture. Le conducteur et le passager du deux-roues ont été projetés à terre et ont été blessés tandis que l’engin a été endommagé. La police a alors arrêté les deux hommes. Ces derniers ont été emmenés à l’hôpital de Flacq pour quelques dizaines de minutes.

Petumber Iswar, le conducteur de la motocyclette, et Rajoonanun Dhousan, le passager, sont alors passés aux aveux. La police criminelle de Flacq a pris le relais de l’enquête.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires