Affaire Lutchigadoo: la brigade antidrogue attend un ordre de la cour

Avec le soutien de
Kusraj Lutchigadoo, 35 ans, est soupçonné de trafic de drogue.

Kusraj Lutchigadoo, 35 ans, est soupçonné de trafic de drogue.

L’enquête continue. L’Anti-Drug & Smuggling Unit (ADSU) attend le judge’s order pour accéder aux contenus de deux téléphones cellulaires de Kusraj Lutchigadoo, 35 ans, saisis lors de son arrestation à Triolet dans la soirée du 30 mars pour trafic de drogue. Ce jour-là, un kilo de dogue synthétique, une BMW M6, 300 paquets de thé et la somme de Rs 301 380, entres autres, avaient été interceptés.

Récemment, l’ADSU a appris que l’un des deux téléphones du suspect avait été reset to  factory settings. Un officier a déclaré qu’il faudra savoir à quand remonte la réinitialisation. Au quartier général de l’ADSU, on affiche la confiance. Dès que le judge’s order sera obtenu, l’on pourra, avance-t-on, remonter jusqu’aux contacts de Kusraj Lutchigadoo. Les opérateurs téléphoniques pourront communiquer la liste des personnes à qui le suspect aurait échangé des appels et des messages.

Toutefois, personne au sein de l’ADSU ne veut s’aventurer pour dire qu’il y a eu manipulation des preuves. Cela, bien que l’IT Unit avance qu’un des deux téléphones de Kusraj Lutchigadoo avait été réinitialisé. Tous les policiers qui avaient procédé à l’arrestation de ce dernier s’étaient donné tant de mal ce jour-là, souligne un officier. «Pa trouvé kouma sa lékip-la pou fer enn zafer parey.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires