Infanticide: seule une Diary Book Entry parle d’aveux de Vanessa Curpen

Avec le soutien de
Les faits remontent à plus de 10 ans. Vanessa Curpen aurait tué son bébé d’un jour le 25 septembre 2007.

Les faits remontent à plus de 10 ans. Vanessa Curpen aurait tué son bébé d’un jour le 25 septembre 2007.

Le procès intenté à Vanessa Curpen, accusée d’infanticide sur son bébé d’un jour, s’est poursuivi devant la cour intermédiaire lundi 18 juin. Trois témoins de la police ont été appelés à déposer devant le magistrat Pranay Sewpal.

Vanessa Curpen avait déclaré «mo aksepté dan enn moman de koler, monn zet ti baba lor sali e létan monn lev li, li ti fini mor et mo pa pou donn ankor lanket san prezans mo avoka Sanjeev Teeluckdharry».

L’inspecteur Minowah, de la Criminal Investigation Division (CID) de Pamplemousses, qui avait expliqué que ses services avaient été retenus ce jour-là pour emmener Vanessa Curpen de l’hôpital SSRN à la CID de Piton, a soutenu, en cour, que l’accusée est passée aux aveux volontairement. «Elle avait accepté avoir jeté par terre son bébé et une déclaration a été notée au Diary Book.»

Contre-interrogé par l’avocat de la défense, Me Neelkanth Dulloo, le témoin concède qu’outre cette Diary Book Entry, il n’y a rien qui mentionne le fait que l’accusée soit passée aux aveux.

Le sergent Gunowree a, quant à lui, affirmé que la charge n’a pas été communiquée à Vanessa Curpen. Le procès se poursuivra le 30 juillet.

Vanessa Curpen est accusée d’avoir tué son nouveau-né, une fille, dont elle venait d’accoucher. Cette affaire avait fait grand bruit, le 25 septembre 2007, à Goodlands.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires