Super Cash Back Gold: une centaine de victimes logeront une plainte ce vendredi

Avec le soutien de
Kaviraj Bokhoree a tenu une conférence de presse ce lundi 18 juin pour évoquer plusieurs sujets.

Kaviraj Bokhoree a tenu une conférence de presse ce lundi 18 juin pour évoquer plusieurs sujets.

Me Kaviraj Bokhoree logera une plainte, ce vendredi 22 juin. Une centaine de ses clients, victimes du plan de l’ex-BAI, n’ont obtenu aucune réponse à la suite de leur mise en demeure servie dans l’affaire Super Cash Back Gold (SCBG). «Le gouvernement aurait dû résoudre ce problème en nommant un auditeur d’une firme pour le remboursement de l’argent», argue-t-il.

L’avoué a tenu une conférence de presse à l’étude Bokhoree, ce lundi 18 juin, pour évoquer quatre sujets. Autre point : l’affaire Sunkai. «Nous attendons le jugement du procès intenté à Bhimla Ramloll par les victimes de l’affaire Sunkai, pour faire une demande pour le dégel de l’argent.» Il y a une affaire en cour, où 1 300 plaignants réclament une somme de plus de Rs 225 millions à Bhimla Ramloll, connue comme madame Kaba. «Le jugement sera prononcé ce vendredi 22 juillet. A partir de là, on peut faire une demande pour que les victimes soient remboursées.»

Ministère de la diaspora

Sur un volet plus politique, l’avoué a félicité le Premier ministre, Pravind Jugnauth, en qualifiant son Budget d’avant-gardiste. «Je fais appel au gouvernement pour créer un ministère pour la diaspora mauricienne. Selon mes renseignements, plus de 800 000 Mauriciens sont à l’étranger. Si ce ministère est créé, l’option d’un investissement florissant n’est pas à écarter

L’artiste Dr Boyzini, qui était également présent à la conférence de presse, lance lui un appel au ministère des Arts et de la culture : revoir les conditions auxquelles les artistes devront adhérer avant de tenir un concert. «Nous remercions le Premier ministre qui a supprimé la taxe sur les instruments de musique. Il a dit que les artistes pouvaient organiser des concerts. Mais nous avons juste les stades Comarmond et Anjalay. Pour pouvoir faire un concert, il faut dépenser beaucoup. Nous demandons au gouvernement de revoir sa

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires