Agression mortelle à Beau-Vallon : libération provisoire du suspect

Avec le soutien de
Shayntish Appadoo, petit-fils de la victime et policier, avait participé à une reconstitution des faits, le 20 mars.

Shayntish Appadoo, petit-fils de la victime et policier, avait participé à une reconstitution des faits, le 20 mars.

Shayntish Appadoo a été libéré contre une caution de Rs 50 000 et une reconnaissance de dettes de Rs 200 000, ce lundi 18 juin. Ce jeune de 25 ans est provisoirement inculpé de l’agression mortelle de son grand-père Shanta Rao Appadoo, âgé de 78 ans La victime est décédée aux soins intensifs de l’hôpital Jawarhalall Nehru, le 13 mars. On l’avait retrouvé blessé chez lui, à Beau-Vallon.

Le suspect, un policier affecté à l’aéroport, doit se rendre au poste de police de son lieu de résidence entre 6 heures et 18 heures. La magistrate Ranjeeta Rajkumarsingh, de la cour de district de Port-Louis, a rejeté la thèse avancée par la police, que le suspect pourrait interférer avec les témoins. «Aucun témoin ne s’est jusqu’ici manifesté pour dire qu’il y a eu ingérence. D’autant plus que c’est une enquête à laquelle manquent les rapports du Forensic Science Laboratory, médicolégal et les tests ADN», note la magistrate de la Bail and Remand Court.

Elle a d’emblée rejeté l’objection de la police, sur la motion de remise en liberté, prenant en compte que les vêtements que portaient le suspect ne correspondent pas aux descriptions des témoins.

Pierres lancées

Pour rappel, un témoin, entendu par la police de Mahébourg, a affirmé avoir vu Shaytish Rao Appadoo se disputer avec son grand-père. «Police is in possession of images and clips that the deceased used to throw pebbles, boulders and rocks on the Applicant (the suspect and other members of the family», poursuit-elle.

Me Ranjeeta Rajkumarsingh a également considéré le fait que le suspect ait nié les allégations. «Il avait soutenu qu’il se trouvait au bas et que la victime était sur le toit lorsque cet incident est survenu. La victime envoyait des pierres sur le suspect et une femme. Cette dernière a confirmé ce témoignage

La cour a ordonné la remise en liberté du suspect, tout en tenant en compte le fait qu’une fouille avait également été effectuée chez le suspect mais rien qui ne correspondait aux descriptions des témoins n’a été trouvé.

Le rapport de l’autopsie a indiqué que Shanta Rao Appadoo est mort de cranio cerebral injuries.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires