Énergies durables: Les sociétés d’électricité de la région prennent position sur les véhicules électriques

Avec le soutien de
Les véhicules électriques sont appelés à trouver leur énergie à partir d’une ressource primaire qui ne soit pas thermique.

Les véhicules électriques sont appelés à trouver leur énergie à partir d’une ressource primaire qui ne soit pas thermique.

La voiture propre est au centre des préoccupations de la région. Les sociétés d’électricité des États membres de la Commission de l’océan Indien (COI), regroupées au sein du Club des électriciens, viennent de prendre position à ce sujet lors de la présentation d’un «position paper», le mois dernier, à l’occasion du premier forum régional des énergies durables, tenu à Maurice. C’est ce qui ressort d’un communiqué de la COI, paru hier.

Ces sociétés d’électricité travaillent dans le cadre du programme ÉNERGIES, de la COI, et financé par l’Union européenne. Elles y voient une détermination étatique pour aller vers la voiture verte, avec une énergie électrique  «propre, souple et performante.» Les sociétés soulignent toutefois que «le véhicule 100 % électrique n’a de sens que s’il peut trouver son énergie électrique à partir d’une ressource primaire qui ne soit pas thermique».

Denis Levy, chef du programme ÉNERGIES, explique que l’introduction de véhicules électriques dans la région aura des implications pour nos systèmes électriques insulaires. «Il y a actuellement dans nos États membres un certain nombre d’acteurs économiques qui poussent au développement des véhicules électriques. La majorité de la production électrique est tributaire des énergies fossiles, ce qui pose un problème. S’il n’est pas conditionné par la recharge en énergie verte, le développement des véhicules électriques va entrainer une augmentation de la consommation d’énergies fossiles et des rejets de CO2 ».

En prenant position sur ce sujet, les sociétés d’électricité mettent en garde «les décideurs politiques et acteurs économiques contre les dangers d’un développement non-harmonieux et non-réfléchi des véhicules électriques». Le Club des électriciens tiendra sa prochaine réunion le 31 juillet, aux Seychelles.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires