Triolet: Bhushan Chummun, finaliste du concours 2018 de la JCI

Avec le soutien de
Bushan Chummun aux côtés de sa femme, Mitasha.

Bushan Chummun aux côtés de sa femme, Mitasha.

Le village de Triolet a des raisons d’être fier de Bhushan Chummun. Ce jeune scientifique, qui a participé à un concours organisé récemment par la Junior Chamber International (JCI), s’est classé parmi le Top 5 de The Most Outstanding Young Person Award 2018. Il a été sélectionné pour participer à l’épreuve finale. Le projet qu’il a présenté pour le concours visait à sensibiliser la population en général sur l’abus de pesticides.

Bhushan Chummun a beaucoup travaillé dans le domaine de l’agriculture biologique, qu’il considère comme une alternative à l’agriculture conventionnelle. Il s’explique sur sa détermination à aider les gens à comprendre lesdangers d’une mauvaise utilisation des pesticides.

«Le monde agricole a récemment été submergé par les produits chimiques et cela a un effet direct sur notre environnementet surtout sur la chaîne alimentaire et affecte par conséquent la santé humaine», souligne-t-il. Il estime que pour offrir un avenir meilleur aux générations futures, il faut commencer par éduquer les enfants et les jeunes, organiser des séminaires réguliers pour sensibiliserles membres du publicquant à l’utilisation abusive des pesticides dans l’agriculture et encourager l’agriculture biologique comme alternative.

«Une réduction et un contrôle de la quantité de pesticides est de mise si nous voulonsatteindre la sécurité alimentaire», conclut Bhushan Chummun.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires