Escroquerie: il se fait passer pour un Advisor du bureau du Premier ministre

Avec le soutien de
Ravindraj Bheekharry, 54 ans, sera interrogé dans d’autres cas d’escroquerie.

Ravindraj Bheekharry, 54 ans, sera interrogé dans d’autres cas d’escroquerie.

Il aurait fait plusieurs victimes à travers le pays. Ravindraj Bheekharry a été arrêté dans la soirée du mercredi 13 juin. L’homme de 54 ans est soupçonné de s’être fait passer pour un Advisor du bureau du Premier ministre (PMO). Il a comparu devant la justice hier, jeudi 14 juin, sous une accusation provisoire d’escroquerie. Il a été reconduit en cellule policière.

Ravindraj Bheekharry est soupçonné d’avoir escroqué un habitant de Melville, à Grand-Gaube, âgé de 62 ans. Ce dernier avait porté plainte il y a quelques semaines. Ravindraj Bheekharry aurait approché cet ex-fonctionnaire à la retraite qui vendait des légumes dans sa plantation. Il lui avait acheté des légumes et avait engagé la conversation. En montrant un badge, il aurait affirmé être Advisor au PMO.

Il aurait ensuite demandé à l’habitant de Grand-Gaube s’il avait des problèmes. Ce dernier lui aurait confié que ses enfants n’arrivaient pas à trouver du travail malgré les nombreuses candidatures envoyées. Ravindraj Bheekharry l’aurait assuré que ses enfants seront recrutés par le gouvernement, «mé li pou kout inpé kas».

Il tentait de semer la police…

Rendez-vous a été pris à Port-Louis. Le présumé escroc lui aurait demandé Rs 60 000. Le retraité aurait d’abord remis Rs 10 000 à Ravindraj Bheekharry, avant de payer la somme restante au cours d’un second rendez-vous à Goodlands.

C’est après cela que le sexagénaire a décidé de faire une petite recherche sur Internet. S’il y avait bien le nom de Ravindraj Bheekharry, la photo ne correspondait pas avec la personne qu’il avait rencontrée. La victime a alors appelé le suspect à plusieurs reprises, en vain. Réalisant qu’il avait été berné, il a porté plainte à la police. 

Ravindraj Bheekharry a été interpellé lors d’une opération menée par les limiers de l’Anti-Robbery Squad Northern et la Field Intelligence Office Eastern. Ces derniers, dirigés par le sergent Kookoor sous la supervision du surintendant de police Dawoonarain, Divisional Commander Northern, avaient appris que le suspect se terrait dans une maison à Poste-de-Flacq. Sachant qu’il était recherché, le quinquagénaire aurait loué des maisons dans plusieurs régions pour échapper à la police. 

Le quinquagénaire sera interrogé dans plusieurs cas similaires enregistrés à travers le pays.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires