Mort sur la voie publique: «Ce n’est pas le billet remis à la victime…»

Avec le soutien de
Le procès se poursuivra le 6 juillet en cour intermédiaire.

Le procès se poursuivra le 6 juillet en cour intermédiaire.

Il a indiqué avoir remis un billet à Rakesh Nepal car l’épouse de celui-ci venait d'accoucher. Vishnu Monneron a été appelé à déposer dans le cadre du procès intenté à Marie Georgie Jemmy Bizoire, hier, mardi 12 juin, en cour intermédiaire.

Contre-interrogé par l’avocat de la défense Me Kevin Lukeeram, Vishnu Monneron a expliqué avoir remis un billet à la victime. «Je lui ai remis un billet de Rs 100 sur lequel il y avait des motifs afin qu’il achète un jouet pour son bébé», a-t-il dit. Appelé à identifier le billet qui avaient été retrouvé sur l’accusé, le témoin a affirmé que «ce n'est pas le billet que j’avais donné à la victime».

C’est une affaire qui remonte au 4 mars 2007, à Kulpoo Lane, Rose-Belle, où le menuisier de 30 ans est accusé d’avoir infligé des coups et blessures sur la personne de Rakesh Nepal dans la même localité, mais ces blessures ont néanmoins causé la mort de cet homme. Cette affaire a pour toile de fond, un vol où l’accusé aurait également pris une somme de Rs 3300 à la victime.

Une fouille a été effectuée chez l’accusé et selon un témoin de la police, une somme de Rs 3300 avait été  effectivement retrouvée chez lui. Sauf que ce dernier n’a pu confirmer si l’argent provenait d’un crime ou non. La poursuite voulait, en effet, faire un lien entre l’argent retrouvé chez l’accusé et la somme qui avait été remise à la victime.

Pour rappel, c’est un procès qui avait démarré en 2011 en cour intermédiaire. L’avocat de Marie Georgie Jemmy Bizoire, avait demandé l’arrêt des procédures, affirmant que le Directeur des poursuites publiques (DPP) n’avait pas en sa possession tous les documents avant de prendre la décision d’intenter un procès. «Notre client a porté plainte à la Commission des droits de l’homme pour brutalité policière commise par l’équipe Raddhoa et nous demandons l’arrêt du procès», avait martelé la défense. La cour avait accédé à cette demande, mais le DPP avait fait appel de cette décision. Ce qui fait que le procès avait redémarré à la suite de la décision de la Cour suprême,  qui avait tranché en faveur du DPP.

L’accusé a retenu les services de Mes Kevin Lukeeram et Avinash Bissessur et le procès se poursuivra le 6 juillet.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires