Violence domestique : «Il me bat pour que je lui donne de l’argent»

Avec le soutien de
Cette habitante du Sud aurait reçu des menaces et s’est faite agressée malgré son protection order. (Photo d'illustration)

Cette habitante du Sud aurait reçu des menaces et s’est fait agresser malgré son protection order. (Photo d'illustration)

Une habitante de Plaine-Magnien a porté plainte à la police et à la Family Protection Unit contre son époux. Ce dernier, âgé d’une quarantaine d’années, agresserait souvent son épouse et ses deux enfants. Mais en début de semaine, il l’aurait menacée de la tuer. Et ce fut la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. 

Cette employée d’une usine du Sud est traumatisée. Elle craint pour sa vie et celle de ses enfants. Son époux, qui serait alcoolique, l’a de nouveau agressée  la semaine dernière, malgré son protection order. L’habitante du Sud, qui s’est défendue, aurait reçu des menaces.

Elle s’est réfugiée chez une voisine avec ses enfants. Mais cela n’aurait point calmé l’époux saoul, qui s’est rendu à son tour chez la voisine pour semer la pagaille. «J’ai honte qu’à chaque fois je dois me rendre chez les voisins pour nous protéger. Et il vient chez eux pour proférer des injures», explique cette mère de deux enfants.

L’épouse a dû demander l’aide de la police de sa région. Mais l’époux aurait pris la fuite. Le quadragénaire demeure introuvable jusqu’à l’heure. Ce n’est pas la première fois que cette habitante de Plaine-Magnien est victime de violence domestique.

En dix ans de mariage, elle affirme avoir vu des vertes et des pas mûres. Son époux, qui n’a pas d’emploi fixe, lui mène la vie dure pour de l’argent. «Il me bat pour que je lui donne de l’argent. Il n’a jamais contribué aux dépenses de la maison et avec l’arrivée des enfants, la situation s’est empirée. Il ne se préoccupe point d’eux. Je dois compter sur le soutien de mes frères pour joindre les deux bouts. La osi li kokin mo kas.» Elle affirme que ce dernier se révolte surtout à la fin du mois lorsqu’elle touche son salaire.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires