Ji Yun Knits: nouvelle grève des ouvriers bangladais

Avec le soutien de
Des employés de Ji Yun Knits devant les locaux du ministère du Travail, le vendredi 1er juin.

Des employés de Ji Yun Knits devant les locaux du ministère du Travail, le vendredi 1er juin.

Ils se disent harcelés par la direction de l’usine Ji Yun Knits. Raison pour laquelle quelque 75 employés bangladais font actuellement grève. Douze autres recrues participent également à ce mouvement de protestation.

Au dire des employés, depuis qu’ils ont manifesté le jeudi 31 mai, la direction de l’usine leur chercherait noise. On leur reprocherait notamment de ne pas atteindre les quotas de production. Pourtant, clament-ils, leur contrat ne fait mention d’aucun quota. Ils montrent du doigt l’agent recruteur qui les aurait bernés quant à leurs conditions de travail.

De son côté, le syndicaliste Fayzal Ally Beegun soutient qu’il est temps qu’une enquête soit ouverte, comme promis par l’Attorney General Maneesh Gobin lorsqu’il assurait l’intérim au ministère du Travail, en l’absence de Soodesh Callichurn. Il avait, en effet, rencontré le représentant des employés ainsi que quelques-uns d’entre eux le vendredi 1er juin. 

Fayzal Ally Beegun demande également qu’un autre officier de la Migrant Workers Unit soit envoyé à l’usine. Dénonçant la proximité entre l’officier qui remplit cette tâche actuellement et la direction de Ji Yun Knits.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires