Vol vers Maurice: huit mois de prison pour le pilote saoul de British Airways

Avec le soutien de
Julian Monaghan avait été arrêté quelques minutes avant que le Boeing 777 qu’il pilotait ne décolle à destination de Maurice.

Julian Monaghan avait été arrêté quelques minutes avant que le Boeing 777 qu’il pilotait ne décolle à destination de Maurice.

La sentence est tombée hier, mardi 12 juin. Julian Monaghan, pilote de British Airways, a écopé de huit mois de prison. Il avait été arrêté le 18 janvier, à quelques minutes de son décollage pour Maurice, à bord d’un Boeing 777. Il avait plus de quatre fois la limite d’alcool autorisée dans le sang.

L’homme de 49 avait plaidé coupable. Il avait d’ailleurs donné sa démission deux mois après son arrestation. Julian Monaghan était employé depuis 17 ans au sein de British Airways.

«Vous aviez la responsabilité d’un gros avion. La sécurité, voire la vie des passagers et du personnel navigant est entre les mains du pilote. Ils doivent pouvoir se sentir en sécurité», lui a lancé la juge Janet Waddicor, de la Lewes Crown Court, lors de la sentence.

Il s’avère que Julian Monaghan avait consommé trois double vodka et du Diet Pepsi dans sa chambre d’hôtel avant le vol long-courrier de l’aéroport de Gatwick à celui de Plaisance. Il n’avait, par ailleurs, rien mangé. 

C’est un membre du personnel qui avait remarqué que le pilote sentait fortement l’alcool. Il avait alerté les autorités et quelques minutes avant que l’avion ne décolle, Julian Monaghan avait été arrêté. 

Trois cents personnes se trouvaient alors à bord du Boeing 777.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires