MBC: le recrutement de Krishna Thirapathi toujours en suspens

Avec le soutien de
Au sein de la station de radiotélévision nationale le recrutement de Krishna Thirapathi ne fait pas l’unanimité.

Au sein de la station de radiotélévision nationale le recrutement de Krishna Thirapathi ne fait pas l’unanimité. 

Le conseil d’administration de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), s’est réuni hier, lundi 11 juin. Cela pour discuter d’une proposition qu’aurait faite le Senior Adviser de Pravind Jugnauth, Ken Arian. Elle concerne le recrutement de Krishna Thirapathi, par la station de radiotélévision nationale. Toutefois, si le sujet a bel et bien été abordé lors de cette rencontre, son recrutement n’a toujours pas été avalisé. 

D’ailleurs, le 25 avril dernier le board avait une fois de plus refusé le recrutement de Krishna Thirapathi qui a exercé, pendant 25 ans, dans plusieurs filières professionnelles, dont le journalisme. Il est titulaire de diplômes universitaires. 

Selon nos informations, il y aurait même eu une nouvelle tentative de la part du président du conseil d’administration de la MBC, Bhijaye Ramdenee, pour que le parapublic recrute Krishna Thirapathi. Lors de la précédente réunion du board, plusieurs membres se sont prononcés contre ce recrutement. 

«Trop de ministres» 

Krishna Thirapathi, s’il est recruté, serait responsable de la liaison entre la MBC et le Prime Minister’s Office (PMO), concernant surtout les nouvelles autour des ministères. Un tel projet viserait à réduire la pression sur les journalistes de la MBC. Le candidat aurait eu pour tâche de choisir une équipe de journalistes dévouée à la cause du gouvernement et il aurait eu le dernier mot dans la manière de traiter les nouvelles. 

Viol de la MBC Act

Cependant, dès la présentation du dossier, des voix se sont élevées lors de la réunion du conseil d’administration du 25 avril, affirmant que ce serait un viol de la MBC Act. Un des membres présents avait affirmé que l’opinion publique reproche déjà une présence trop marquée de ministres dans le principal bulletin d’informations de la MBC. Ajoutant que si le recrutement suggéré par le PMO est retenu, «la situation sera alors pire»

Devant les contestations, il nous revient que Bhijaye Ramdenee a dû revoir sa proposition, tout en déclarant qu’il aviserait le conseiller du PMO des critiques subies. Ce qui aurait été mal digéré par le PMO. D’où une nouvelle tentative de faire passer ce recrutement, hier. Contacté, Ken Arian a cependant affirmé qu’il n’est pas au courant d’une telle affaire. 

Par contre, Bhijaye Ramdenee a indiqué que la MBC est prête à recruter un responsable qui pourrait apporter un plus à cette institution. Mais il a nié qu’il y aurait des pressions sur le board. «Le conseil d’administration de la MBC prend des décisions sans l’ingérence de quiconque, en toute sérénité.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires