Mœurs: une mère tente de marier sa fille de… 13 ans

Avec le soutien de
La Child Development Unit a été alertée de ce cas et une enquête a été initiée.

La Child Development Unit a été alertée de ce cas et une enquête a été initiée.

Un habitant du Nord a dénoncé son ex-épouse à la Child Development Unit (CDU). Cette dernière, dit-il, voulait marier sa fille de 13 ans. Il l’en a empêché. Une enquête a été initiée. Il s’est confié à l’express. La mère, elle, nie ses dires.

Ce père de famille ne sait plus où donner de la tête. Sa fille a collectionné des frasques à l’école et dans la région. «J’ai découvert une lettre écrite par ma fille», raconte le quadragénaire. À la suite de cela, il l’a questionnée. «Les voisins m’ont aussi rapporté que ma fille se rendait à la rivière avec son amoureux pendant la nuit. Elle attendait qu’on s’endorme pour s’enfuir. On n’était pas au courant.»

Interrogée par son père, l’adolescente a avancé être amoureuse de ce jeune homme. Le lendemain à sa sortie de l’école, elle a fugué pour se rendre chez sa mère. Là-bas, elle l’aurait convaincue de la marier avec son amoureux.

Quelques jours, plus tard, le père a appelé sa fille pour prendre de ses nouvelles. Il est tombé des nues lorsqu’il a appris que son ex-épouse a convoqué une réunion avec la famille de l’amoureux de sa fille. «J’ai menacé mon ex-épouse et elle a tout annulé. Et je lui ai dit que je rapporterai le cas aux autorités», soutient le quadragénaire. Il a rapporté le cas à la CDU le mois dernier.

 «L’environnement dans lequel ils vivent laisse à désirer.»

Le personnel de l’organisme est au courant des problèmes qu’il a avec non seulement sa fille mais aussi son fils. Ce dernier, âgé de neuf ans, fugue depuis ses sept ans et volerait même ses proches.

Le père ne comprend pas pourquoi ses enfants sont toujours avec son ex-épouse. «L’environnement dans lequel ils vivent laisse à désirer. Je ne comprends pas pourquoi les autorités ne s’activent pas.»

Il note qu’il fait de son mieux pour offrir à ses enfants un avenir meilleur. À chaque fois qu’il les réprimande, les enfants veulent voir leur mère. «Sak kou sa mem zot dir mwa, zot anvi rétrouv zot mama. Kouma koz ek zot samem zot dir», avance le père.

Selon cet habitant du Nord, la mère a abandonné ses enfants, en bas âge, et c’est lui qui en a eu la garde. «Depuis leur très jeune âge, ils me mènent la vie dure. J’ai déménagé croyant que c’était l’environnement qui posait problème. Mais c’est ici que la situation a empiré. Tou lé zour enn bétiz. Nou pa koné kot pu met nu figir.»

La mère, pour sa part, affirme que son ancien époux raconte «des histoires». «Pouvez-vous croire que j’accepterai de marier ma fille alors qu’elle n’est qu’une gamine ? Leur père raconte des histoires car ils voulaient être avec moi», explique cette habitante du Sud.

Elle souligne qu’elle a de nouveau eu la garde de ses deux enfants après avoir entamé des procédures en ce sens. «Ils sont heureux et se sont bien intégrés à leur nouvelle école. Ils sont contents.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires