Paul Bérenger: «Raj Dayal n’avait pas droit à cette compensation»

Avec le soutien de
 
 

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire ce samedi 9 juin, Paul Bérenger est revenu sur la manière dont Raj Dayal a été compensé et la Marche des Fiertés. C’était au Hennessy Park Hotel.

Le leader du MMM n’en démord pas. La justification que Maneesh Gobin a donnée pour justifier cette compensation de Rs 15 millions est honteuse. «Il a fait savoir que ce n’est pas un cadeau mais le salaire qu’il aurait dû toucher» a rappelé Paul Bérenger. Or, il est d’avis que «ine fou Raj Dayal dehors» et de ce fait, il n’avait pas droit à son salaire. Il n’a pas manqué de rappeler que c’est la deuxième version des faits de l’Attorney General.

En ce qui concerne les événements survenus lors de la Gay Pride la semaine dernière, Paul Bérenger a stipulé que la loi garantit la liberté sexuelle de chaque individu. «Maurice a ratifié plusieurs conventions internationales. Si le pays n’arrive pas à respecter, il peut se retirer de ces conventions» a-t-il fustigé. Le leader des mauves a aussi fait ressortir qu’il est primordial de respecter les religions. Cependant, il a tout de même précisé que les propos de Salim Abbas Mamode sont honteux. «Il n’est pas au-dessus de la loi» a martelé Paul Bérenger. Il en a aussi profité pour régler ses comptes avec la MBC qui, dit-il, n’aurait pas dû passer le discours haineux d’un groupuscule.

Paul Bérenger est aussi revenu sur la situation qui prévaut dans l’industrie sucrière en ce moment. Il est d’avis que le gouvernement doit ailer les planteurs. «Nous avions insisté pour que ces planteurs reçoivent des aides, car le rapport de la Joint Committee était loin d’être optimiste» a-t-il fait savoir. Selon lui, cette situation doit être traîté en priorité pour éviter une crise économique. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires