Non-paiement du salaire minimum: une compagnie plaide coupable, la sentence fixée en juillet

Avec le soutien de
 La direction de la compagnie avance qu’une partie de la somme a été remboursée aux employés.

 La direction de la compagnie avance qu’une partie de la somme a été remboursée aux employés. 

Le 12 juillet. C’est la date à laquelle la magistrate Ratna Seetohul-Toolsee prononcera la sentence contre une compagnie textile qui n’a pas payé le salaire minimum à ses salariés. L’affaire opposant le ministère de l’Emploi à cette compagnie a été appelée devant la cour industrielle, ce jeudi 7 juin. La firme répond de 16 accusations de failing to credit a worker with a full amount of remuneration for work done, en vertu de l’article 67 (1) de l’Employment Rights Act.

«J’accepte l’acte de culpabilité.» C’est en ces termes que la Human Ressource Officer de ladite société, basée à Calebasses, a plaidé coupable. Elle accepte de ne pas avoir payé ses employés pendant les mois de février, mars et avril 2018. Ce qui représente une somme de plus de Rs 106 487.

La Human Ressource Officer a indiqué qu’une partie de la somme a déjà été remboursée aux employés. Ajoutant qu’elle devrait prendre contact avec le directeur de la compagnie pour effectuer le remboursement en intégralité.

Pour rappel,  le ministère du Travail avait référé 80 cas de non-paiement du salaire minimum à la cour industrielle. À la fin du mois d’avril, 659 des 3 529 employeurs (19 %) n’avaient toujours pas respecté leur engagement auprès de leurs salariés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires