Hôtel à Pomponette: AKNL lance une campagne contre Marriott International

Avec le soutien de
Les membres du collectif Aret Kokin Nu Laplaz réclament l’annulation du projet hôtelier à Pomponette.

Les membres du collectif Aret Kokin Nu Laplaz réclament l’annulation du projet hôtelier à Pomponette.

Le délai accordé au groupe Marriott International a expiré mardi 5 juin, Journée mondiale de l’Environnement. Et devant le silence de la chaîne hôtelière, le collectif Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL) a décidé de mettre ses menaces à execution. «Nous allons dénoncer Marriott International auprès des tour-opérateurs qui font la promotion de Maurice d’ici à la semaine prochaine.»

Le groupe Marriott International est le propriétaire des hôtels Sheraton. Et s’est associé à Clear Ocean Hotel and Resorts Ltd pour le projet Sheraton St-Félix à Pomponette. Dans une tentative de faire annuler ce projet hôtelier qu’il conteste, AKNL avait adressé une lettre au Chief Executive Officer de Marriott International, Arne Sorenson. 

Le collectif avait également invité les Mauriciens d’ici et d’ailleurs à lui envoyer la même lettre. «Inondons sa messagerie de lettres. S’il en reçoit des centaines, voire des milliers, il comprendra que cela va nuire à la réputation du groupe Marriott.» Jusqu’ici, 350 lettres ont été envoyées à Arne Sorenson. 

De son côté, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a indiqué qu’il «ne peut arrêter» le projet Sheraton St-Félix. Avant de rappeler que c’est le gouvernement travailliste qui a alloué un bail à la compagnie Midas Acropolis pour développer un projet hôtelier à Pomponette. Par la suite, «il y a eu une nouvelle demande de permis. Le gouvernement a accepté ce projet», explique le chef du gouvernement, en faisant référence à Clear Ocean Hotel and Resorts Ltd.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires