Décès de Jhanvi Chummun, 7 ans: un témoin de la scène raconte

Avec le soutien de
 Jhanvi entourée de ses parents, Prema  et Bhavish Chummun.

 Jhanvi entourée de ses parents, Prema  et Bhavish Chummun.

«Elle avait un jouet entre ses mains. J’ai vu son petit corps sous les roues du camion…» L’automobiliste Vinessen Parimanum n’a rien pu faire pour porter secours à Jhanvi Chummun, 7 ans. La petite, qui était à moto avec sa mère Prema, est décédée suivant la collision entre le deux-roues et un poids lourd, mercredi 6 juin, en fin d’après-midi. 

Vinessen Parimanum se trouvait, lui, à l’arrière du camion lorsque l’accident s’est produit. «C’est alors que j’ai aperçu la petite…» Cet habitant de Pointe-aux-Sables est descendu du véhicule pour porter secours à la mère de la fillette. Les cris de Prema Meetooa-Chummun résonnent toujours dans sa tête. «Elle ne cessait de me dire ‘sov lavi mo zanfan’.» Elle a été admise à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. 

 
 

Le drame est survenu vers 17 heures, à Old Moka Road, Bell-Village. Prema Chummun, âgée d’une trentaine d’années, était en route pour son domicile, à Pailles. Après avoir quitté son lieu de travail, une compagnie d’assurance, elle avait récupéré sa fille chez sa mère. C’est à la hauteur de l’arrêt d’autobus de Vénus, là où l’accident de Zubair Meeajan s’est produit, que la collision avec le poids lourd est survenue. 

Un motocycliste en a informé le camionneur, Sutis Jeeban. Cet habitant de Curepipe a alors abandonné le véhicule, ainsi que l’aide-chauffeur, en emportant les clés avec lui car des automobilistes en voulaient après lui. «Lorsque je suis parti vers le camion, l’aide-chauffeur m’a dit que le chauffeur était allé se réfugier quelque part», confirme Vinessen Parimanum. 

«Lorsque je suis parti vers le camion, l’aide-chauffeur m’a dit que le chauffeur était allé se réfugier quelque part.»

C’est à l’arrivée de la police que Sutis Jeeban est sorti de sa cachette. Il a été placé en détention. La police a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes ayant mené à ce drame.

Entre-temps, chez les Chummun, à Jocker Lane, Pailles, on s’activait hier à préparer les funérailles de la petite Jhanvi. Celles-ci auront lieu ce jeudi 7 juin, au cimetière de Pailles. Au fur et à mesure, proches et amis, choqués par cette terrible nouvelle, faisaient leur apparition. Certains confient que Prema Meetooa-Chummun avait fait l’acquisition de la moto, il y à moins d’un mois. Lasse de récupérer sa petite après le boulot et prendre le bus pour rentrer, elle pensait gagner du temps. 

La tante de la fillette lâche, elle, qu’un des membres de la famille a vu l’accident. «Il ignorait qu’il s’agissait de Jhanvi. Li pa ti koné ki zanfan dan nou lakaz mem ki’nn mor…»

Versions contradictoires

Comment s’est produit cet énième accident de la route? À ce stade, les versions divergent. Certains témoins du drame soutiennent que Prema Meetooa-Chummun a été perturbée par les travaux récemment effectués sur la route. D’autres témoins affirment que le camion roulait trop à gauche, bloquant ainsi l’accès à la jeune femme. 

L’enquête policière devrait faire la lumière sur les circonstances exactes de ce drame. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires