Un remaniement ministériel pas à écarter, possible retour de Soodhun et Yerrigadoo

Avec le soutien de
Les ministres Prem Koonjoo et Sudhir Sesungkur, ainsi que le député Ravi Rutnah, entre autres, seraient sur la sellette.

Les ministres Prem Koonjoo et Sudhir Sesungkur, ainsi que le député Ravi Rutnah, entre autres, seraient sur la sellette.

Un autre remaniement ministériel serait prévu dans les mois à venir. C’est du moins ce qu’on avance à l’Hôtel du gouvernement. Le Premier ministre aurait confié à des proches collaborateurs qu’il souhaiterait revoir la constitution de son Cabinet peu après la présentation du Budget 2018-19. 

Dans l’entourage de Pravind Jugnauth, on explique qu’il ne serait pas totalement satisfait de la performance de plusieurs de ses ministres. Si certains ne sont pas proactifs, d’autres ne communiquent pas. Au bureau du Premier ministre (PMO), on estime qu’ils tireraient le gouvernement vers le bas. 

«Trois ans et demi après les élections générales, le Premier ministre voudrait voir the right men in the right job», fait-on ressortir. Par ailleurs, plusieurs députés «potentiellement ministrables» auraient depuis longtemps fait comprendre leur frustration et se seraient positionnés pour un maroquin. 

«Trois ans et demi après les élections générales, le Premier ministre voudrait voir the right men in the right job…»

Parmi les candidats qui pourraient être considérés : Joe Lesjongard, Sangeet Fowdar ou encore Raj Rampertab. Ce dernier, mécontent de n’avoir pas obtenu un portefeuille ministériel, avait menacé de claquer la porte en novembre dernier, à la suite du départ de Showkutally Soodhun. 

L’ex-vice-Premier ministre qui n’a toujours pas digéré sa démission forcée fera-t-il son retour au Conseil des ministres? Ses proches se disent confiants d’un dénouement heureux malgré l’affaire des dérapages sectaires et le procès pour menaces proférées contre le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval. 

Interrogé, Joe Lesjongard a laissé entendre «n’avoir aucune idée de quoi il s’agit». Il n’empêche que le député du n°14, Savanne–Rivière-Noire, a été propulsé à l’avant-plan depuis quelque temps, ayant eu la responsabilité, avec un groupe trié sur le volet, d’animer la conférence de presse hebdomadaire de la majorité.

«Showkutally Soodhun n’a toujours pas digéré sa démission forcée. Ses proches se disent confiants d’un dénouement heureux.»

Un autre candidat qui pourrait faire son grand retour à l’Assemblée nationale lors de cet exercice est Ravi Yerrigadoo. Malgré des dossiers accablants contre lui, dans le cadre des dénonciations de Husein Abdool Rahim à l’Independent Commission against Corruption et au Central Criminal Investigation Department, on persiste à dire à l’hôtel du gouvernement qu’il n’existe aucun «cas concret» contre l’ancien Attorney General. D’autant que jusqu’à présent, aucune des institutions concernées n’a réagi. Il pourrait donc retrouver sa place dans l’hémicycle. 

Parmi ceux qui ne semblent pas avoir convaincu le Premier ministre serait Prem Koonjoo. Ce dernier n’arriverait plus à suivre le rythme alors que le ministère de l’Économie océanique est considéré comme étant dynamique et challenging. 

Pour sa part, Sudhir Sesungkur, qui s’est retrouvé au ministère des Services financiers et de la bonne gouvernance après la démission de Roshi Bhadain, ne serait pas le bon candidat à ce poste. Selon nos informations, le chef du gouvernement n’aurait pas caché son agacement récemment surtout après ses récentes performances au Parlement. 

Qu’en est-il du Muvman Liberater? Ce jeu de chaises musicales se limitera-t-il au MSM ou devraitil aussi concerner le parti d’Ivan Collendavelloo? Selon nos recoupements, Sangeet Fowdar, qui ménage à présent ses critiques, aurait la faveur du PMO, contre le Chief Whip adjoint Ravi Rutnah qui accumule les gaffes. 

Pour ceux déjà en poste, si Anwar Husnoo est bien vu à la Santé, au sujet d’Anil Gayan, les avis divergent. Au bâtiment du Trésor, on souligne que Pravind Jugnauth voudrait d’une «équipe solide» pour mettre toutes les chances de son côté lors des prochaines législatives.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires