Escapade d’un centre de détention: Hamod Oufran finit par incriminer Rajoo Lutchigadoo

Avec le soutien de
Hamod Oufran a incriminé Rajoo, le frère du détenu Kusraj Lutchigadoo.

Hamod Oufran a incriminé Rajoo, le frère du détenu Kusraj Lutchigadoo.

Il sera présenté devant le tribunal de Curepipe ce jeudi 7 juin. Dhunrajoo (Rajoo) Lutchigadoo a été arrêté hier après avoir été incriminé par Hamod Oufran. «Rajoo Lutchigadoo finn dir mwa pran sarz», a-t-il déclaré aux officiers du Central Criminal Investigation Department (CCID).

Hamod Oufran s’était présenté à la police comme le conducteur du 4 x 4 blanc venu récupérer Kusraj Lutchigadoo au centre de détention de Vacoas, dans la soirée du lundi 23 avril, lors de son escapade d’une heure. Il s’est toutefois rétracté en début de semaine. Rajoo Lutchigadoo a alors été convoqué aux Casernes centrales, hier, mercredi 6 juin. 

Il a nié les allégations portées contre lui. Le jeune homme a toutefois été arrêté et placé en détention au poste de police de Curepipe. Hamod Oufran était également convoqué aux Casernes centrales hier, où il a été confronté à Rajoo Lutchigadoo. 

Lors de sa première convocation au CCID, le 23 mai, ce dernier avait déclaré que c’était à son insu qu’Hamod Oufran avait pris son véhicule chez lui, à Carreau-Laliane, Vacoas, durant la soirée du 23 avril. Les caméras de surveillance placées dans l’enceinte du centre de détention de Vacoas avaient révélé que le 4 x 4 était arrivé aux alentours de 21 h 15 pour récupérer Kusraj Lutchigadoo et le constable Amitsing Narain, 38 ans. Ce dernier était le responsable du centre de détention à ce moment-là. Un individu portant un capuchon était descendu du 4 x 4 pour prendre la place de Kusraj Lutchigadoo dans sa cellule. 

Hamod Oufran en cour vendredi

Après l’arrestation d’Hamod Oufran, Jean Clarel Anthoo a été arrêté. Ce Rosehillien de 41 ans avait été identifié par le policier Amitsing Narain comme étant l’homme au capuchon. Clarel Athon avait déclaré aux enquêteurs avoir été sollicité par le policier Narain pour prendre la place de Kusraj Lutchigadoo, qui ne se sentait pas bien, afin qu’il puisse aller prendre l’air. 

Outre le constable Amitsing Narain, les policiers Jacques Henry Fréderick Augustin, 30 ans et Akashsing Goomany, 27 ans ont été arrêtés sous une accusation provisoire de complot en violation de l’article 109 du Code pénal. Hamod Oufran et Clarel Anthoo, qui sont eux toujours en détention policière, répondent aussi d’une accusation provisoire de complot en violation de l’article 109 du Code pénal. 

Clarel Anthoo est détenu à la prison centrale de Beau-Bassin depuis mardi 5 juin. Hamod Oufran devrait, lui, comparaître devant le tribunal de Curepipe ce vendredi 8 juin.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires