Affaires Gamma: confrontation Ah Teck / Cyril How

Avec le soutien de
 De g.à dr. Cyril How Kin Sang et Carl Ah Teck.

 De g.à dr. Cyril How Kin Sang et Carl Ah Teck. 

Poussé vers la porte de sortie comme directeur du groupe Gamma par les frères Ah Teck, Cyril How reste néanmoins le plus gros actionnaire individuel avec 20 % du capital. Visiblement, c’est la fissure au sein du Board.

Entre les Ah Teck, la holding familiale du groupe Gamma, et Cyril How Kin Sang, un des directeurs, le courant ne passe plus. Pire, c’est carrément la séparation avec la décision de l’actionnaire majoritaire de ne pas renouveler son mandat de directeur pour une nouvelle année. Une démarche qui a visiblement choqué plus d’un, dont certains actionnaires et des spécialistes du monde des affaires.

La décision a été prise lors de l’assemblée des actionnaires de Gamma et ce, sur une proposition de Tommy Ah Teck, directeur non-exécutif et actionnaire majoritaire. Celle-ci visait simplement à mettre fin au mandat de Cyril How comme directeur de la société holding, une proposition soutenue par les frères Ah Teck qui détiennent collectivement 60 % de l’actionnariat de Gamma.

Un communiqué émis par la Stock Exchange of Mauritius le même jour, soit le 25 mai, confirme la décision du Board de Gamma à l’effet que Cyril How King Sang n’a pas été réélu comme directeur de Gamma Civic Ltd et de ses différentes filiales. Dont quatre sociétés cotées à la Bourse, Gamma et Lottotech sur le marché officiel, Kolos Cement et Morning Light (propriétaire de Hilton Hotel) sur le marché DEM (Development Enterprise Market).

Interrogé, Cyril How Kin Sang n’a pas souhaité faire de commentaires sur la démarche des frères Ah Teck. Idem pour ces derniers car, sollicité pour une déclaration, Patrice Ah Teck n’a pas voulu ajouter à l’information officielle et publique.

Toujours est-il qu’avant Cyril How Kin Sang, un autre directeur, Clifford Fon Sing, fils d’Alex Fon Sing, cofondateur, associé au lancement du groupe Gamma avec les frères Ah Teck, avait soumis sa démission au début de l’année. «J’ai décidé de quitter Gamma comme directeur pour me consacrer à l’entreprise familiale, le groupe Jade, spécialisé dans l’immobilier», souligne Clifford Fon Sing dont la famille détient 5 % du capital de Gamma.

Aujourd’hui, le départ de Cyril How Kin Sang est matière à diverses interprétations tant il était organiquement associé au groupe pendant une vingtaine d’années comme un directeur fidèle, ayant été en plus Managing Director du groupe jusqu’à 2015.

«C’est le tandem Cyril How/Carl Ah Teck qui a été à l’origine de toute la stratégie de diversification du groupe. Ils ont été les deux à réfléchir sur son orientation et à lui donner des bases solides avec le lancement de nouveaux projets, dont la cimenterie Holcim, aujourd’hui Kolos Cement, l’hôtellerie avec Hilton, l’immobilier, dont l’immeuble HSBC et enfin Lottotech, le jeu de hasard. Cyril How aura été la tête pensante dans l’exécution de tous ces projets», analyse un observateur économique qui a suivi le cheminement de cette entreprise. Le plus gros actionnaire

Alors pourquoi cette soudaine décision du Board de Gamma de mettre à l’écart l’expertise de Cyril How Kin Sang et ses réflexions stratégiques ? Certains observateurs voient la réponse ailleurs, soit la menace qu’il représente au sein du groupe comme le plus gros actionnaire individuel. Le rapport annuel 2017 montre qu’effectivement Cyril How détient directement 9 247 140 titres et indirectement, à travers sa société Landcorp Capital Ltd, 15 279 920 titres, soit au total 24 527 060 titres. Ce qui représente environ 20 % du capital de Gamma. Le deuxième plus gros actionnaire individuel est Carl Ah Teck, l’Executive Chairman du groupe avec 23 033 487 actions. 

«Est-ce la présence d’un directeur ne faisant pas partie de lafamille et détenant individuellement la plus grosse part de l’actionnariat du groupe qui a motivé la démarche des Ah Teck à se séparer de Cyril How comme directeur» ?, s’interroge un courtier boursier. Et d’ajouter que si, dans un deuxième temps, la holding ne pouvait éventuellement le convaincre de racheter tous ses titres, il n’aurait aucun intérêt à y demeurer comme un gros actionnaire, n’ayant pas son mot à dire dans les grandes décisions stratégiques qui sont prises au sein de la holding. Celle-ci, au 31 décembre 2017, brassait un chiffre d’affaires de Rs 4,1 milliards. 

D’autres observateurs se demandent comment, avec les départs de Clifford Fon Sing et de Cyril How Kin Sang, les intérêts des petits actionnaires qui représentent 20 % du capital de Gamma seront défendus. 

Même si les Ah Teck n’osent pas le dire et considèrent Cyril How Kin Sang comme un «frère», le pont est définitivement coupé avec ce dernier. Et demain, ce sera peut-être la confrontation.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires