Marche des Fiertés: le Collectif Arc-en-Ciel apporte des précisions

Avec le soutien de
La marche de la communauté LGBT était prévue pour le samedi 2 juin.

La marche de la communauté LGBT était prévue pour le samedi 2 juin.

Les réactions s’enchaînent concernant les évènements survenus à la Place d’Armes et au Caudan Waterfront, à Port-Louis, samedi. Dans un communiqué émis ce mercredi  6 juin, le Collectif Arc-en-Ciel a tenu à apporter des précisions. Cela, précise-t-il, car «les droits humains et les libertés individuelles de plusieurs centaines de personnes ont été bafoués et la réputation de Maurice sévèrement entachée».

Le Collectif a surtout souhaité préciser que la décision de ne pas effectuer la Marche prévue le samedi 2 juin vient de lui. Ce, malgré la déclaration du Premier ministre et du Commissaire de police, la veille, d’autoriser sa tenue. «Suite à de nombreux rebondissements, et malgré la déclaration du Premier ministre et du Commissaire de police le 1er juin que la Marche serait bien autorisée, celle-ci n’a finalement pas eu lieu. La décision est parvenue du Collectif Arc-En-Ciel, lui-même, quelques minutes avant l’heure prévue de la Marche. La raison était que le Collectif avait été informé par la police qu’il lui serait «impossible» de contrôler les manifestants qui avaient illégalement occupé la place d’Armes [...]», peut-on lire dans le communiqué.

Soucieux de la sécurité des participants et du public, le Collectif Arc-en-Ciel a donc décidé d’éviter toute confrontation dans un contexte de haine et de violences. 

Lire l’intégralité du communiqué émis par le Collectif Arc-en-Ciel.

communiqué émis par le Collectif Arc-en-Ciel by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires