COSAFA Cup: Franklin Andriamanarivo recherche un jumelage avec un club Mauricien

Avec le soutien de
Le sélectionneur Franklin (à dr.) veut créer un pont entre Maurice et la Grande île pour favoriser la formation.

Le sélectionneur Franklin (à dr.) veut créer un pont entre Maurice et la Grande île pour favoriser la formation.

Le partage, la formation et un encadrement adéquat. Ce sont là les ambitions de Franklin Andriamanarivo. Ce dernier est le sélectionneur de Madagascar et dirige actuellement sa formation dans la COSAFA Cup 2018. Ce passionné de détection et de formation veut nouer des liens avec ses homologues mauriciens. «Il faut partager les connaissances. Personnellement, j’aime bien l’île Maurice et je voudrais bien mettre en place un jumelage avec un club mauricien. Cela faciliterait les échanges entre les deux pays», explique ce cadre de l’université de Toliara.

Son école regroupe trois catégories d’âge, en l’occurrence les U13, U15 et U17. «Ce sont les parents et les bienfaiteurs qui nous aident à gérer l’école à travers les dons», poursuit-il.

«La séance des tirs au but est une loterie»

Notre interlocuteur est responsable de formation au sein de l’Union sportive de formation de football et de l’association Jeune vie associative (JIVEA). Autant de casquettes qui ne laissent pas beaucoup de temps à Franklin Andriamanarivo. Malgré tout, il a accepté un poste de sélectionneur pour la COSAFA Cup. «Je ne sais pas si on va me prolonger par la suite. Tout dépendra des résultats», précise le Malgache. Les Barea s’en sortent plutôt bien dans le tournoi justement.

Après avoir terminé premiers de leur groupe, en battant notamment le Mozambique, les Malgaches se sont offert le scalp de l’Afrique du Sud, pays hôte et quadruple vainqueur du tournoi. «C’était un beau match mais nous savions que l’Afrique du Sud n’allait pas nous faire de cadeau. La séance des tirs au but est une loterie et désormais mes joueurs sont davantage confiants en la victoire en demi-finale», souligne le sélectionneur.

Franklin Andriamanarivo a été entraîneur des sélections tuléaroises chez les minimes, les cadets et les juniors. Ses passages ont toujours été ponctués de plusieurs titres. Des résultats qui font de lui l’entraîneur le plus convoité de la ville de Toliara depuis 1999 avec l’AS Université de Toliara, l’ASU Fagnany, l’AS Comato et l’ASJF Capricorne.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires