CWA: Les 150 employés fixés sur leur sort dans trois jours

Avec le soutien de
Atma Shanto dit ne pas comprendre comment les employés avec plusieurs années d'expérience soient mis à la porte alors que de nouveaux, sans expérience, soient recrutés. © Rishi Etwaroo 

Atma Shanto dit ne pas comprendre comment les employés avec plusieurs années d'expérience soient mis à la porte alors que de nouveaux, sans expérience, soient recrutés. © Rishi Etwaroo 

Seront-ils réintégrés à leur poste ? C’est ce vendredi que les 150 employés licenciés de la Central Water Authority (CWA) devraient être fixés sur leur sort. Du moins, c’est ce qu’a indiqué Atma Shanto ce mardi 5 juin. Le président de la Fédération des travailleurs unis (FTU)  était face à la presse, après avoir rencontré le directeur général de la CWA, Yousouf Ismael et le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, dans le cadre d’une réunion tripartite. 

«Le dossier sera expédié au bureau du Premier ministre. Et d’ici vendredi, une décision devrait être prise. On espère qu’elle sera en faveur des employés. Nous demandons qu’ils soient réintégrés à leurs postes, en gardant leurs mêmes conditions de travail», a déclaré Atma Shanto. D’ajouter qu’il ne trouve pas logique que ces employés, comptant plusieurs années d’expérience, soient mis à la porte. «Cela, alors que de nouveaux employés, sans aucune expérience sont recrutés», a-t-il martelé. 

 
 

Yousouf Ismael, également présent,  a quant à lui, maintenu sa position. «On ne fait que suivre les procédures en interne», a-t-il dit.  

Soodesh Callichurn a lui, laissé entendre que d’autres réunions devront avoir lieu avant qu’une décision finale ne soit prise par rapport à ce litige.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires