Licenciements à la CWA: rencontre avec Soodesh Callichurn ce mardi

Avec le soutien de
Atma Shanto et Soodesh Callichurn devront discuter du sort de ces 150 employés demain, mardi 5 juin.

Atma Shanto et Soodesh Callichurn devront discuter du sort de ces 150 employés demain, mardi 5 juin.

Les démarches pour la réinsertion des 150 employés licenciés de la Central Water Authority (CWA) se poursuivent. Après une réunion «cordiale», vendredi, avec Maneesh Gobin, qui assurait la suppléance au poste de ministre du Travail en l’absence de Soodesh Callichurn, le syndicaliste Atma Shanto rencontrera ce dernier, ce mardi 5 juin.

Atma Shanto soutient que lors de la rencontre de vendredi, il a fait comprendre au ministre que ces 150 employés ne sont pas contractuels. Ils sont bel et bien embauchés par la CWA en permanence dans différents sites et ont en moyenne entre sept et 20 ans d’expérience, dit-il. La CWA n’a rien à leur reprocher quant à leur comportement au travail, soutient le syndicaliste.

Atma Shanto a également fait référence à la question parlementaire du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, au sujet de ces employés de la CWA. Le ministre Ivan Collendavelloo avait répondu qu’il n’y aurait aucun licenciement, mais des recrutements. «Nou finn dir minis Maneesh Gobin ki nou pé fer fas à enn problem ki éna enn dimansion sosial», affirme-t-il. Selon lui, «kan éna lisansiman, éna os dé tarif, li konfirm privatizasion CWA».

Par ailleurs, le syndicaliste déclare qu’Ivan Collendavelloo se contredit. En tant que président d’un comité interministériel pour la révision des lois du travail, au lieu d’assurer la sécurité d’emploi, il licencie des employés, clame Atma Shanto.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires