Que sont-ils devenus ? Azize Asgarally: le dramaturge profite de sa retraite politique

Avec le soutien de
Azize Asgarally, ancien député.

Azize Asgarally, ancien député.

À 85 ans, Azize Asgarally ne montre plus un grand intérêt pour la politique partisane. L’ex-parlementaire, qui est aussi écrivain, profite de sa retraite et prend plaisir à retrouver son univers littéraire.

Azize Asgarally est né le 22 avril 1933. Il est à l’école primaire quand éclate la deuxième guerre mondiale. Ainsi, enfant, il a connu ces années difficiles de guerre et d’après-guerre. Par la suite, il a été le témoin de grands moments de l’histoire du pays : les terribles cyclones Carol, Jenny, Gervaise, sans oublier celui de 1945, les élections décisives pour le pays, l’Indépendance, la République et tant d’autres événements.

Aujourd’hui, Azize Asgarally, qui a perdu son épouse il y a quelques années, vit seul auprès de sa fille à Péreybère, entouré de ses plantes d’intérieur. Il se plaît à profiter de sa retraite après une longue double carrière bien remplie. Il a été plusieurs fois élu député et a également connu beaucoup de succès sur le plan littéraire. L’ancien parlementaire a été un dramaturge prolifique, plusieurs fois récompensé. Il a une dizaine de pièces à son nom. Son oeuvre a fait l’objet d’un mémoire de maîtrise par un étudiant à l’université Paris III (Sorbonne Nouvelle) et a été incluse au programme d’études à l’université de Maurice.

Le dramaturge Asgarally regrette de ne plus pouvoir écrire en raison de son état de santé. Cependant, il continue à observer le monde artistique et dit comprendre les difficultés auxquelles sont confrontés des artistes. «C’est dommage que les créateurs mauriciens ne reçoivent pas l’encouragement qu’ils méritent. Ailleurs, cela se passe autrement», laisse-t-il échapper.

L’écrivain accompli se remémore sa jeunesse dans le Ward IV port-louisien. «J’ai eu la chance d’être né et d’avoir grandi dans ce quartier mythique de Port-Louis. Côtoyer Edouard, Emmanuel Juste ou Rivalltz Quenette est une chance pour tout jeune qui s’intéresse à la littérature», admet le dramaturge.

Plus tard, Azize Asgarally devient enseignant et se met à produire des oeuvres littéraires. Il écrit sa première pièce, Man in hiding, en 1958. Cet ouvrage sera suivi de plusieurs autres, notamment Ratsitatane en 1971, la première pièce théâtrale en kréol d’Azize Asgarally.

Mais comment un artiste vient-il à la politique ? «Je faisais de la littérature engagée. Dans les années 70, Jean Claude de l’Estrac, qui était toujours au premier rang lors des représentations de mes pièces, m’a un jour sollicité.» L’écrivain raconte comment son ami journaliste, qui habitait alors la même région que lui, à la frontière entre Rose-Hill et Belle-Rose, l’a convaincu à intégrer le Mouvement militant mauricien (MMM).

À partir de ce moment, l’artiste engagée entre dans l’arène. Il sera candidat à toutes les élections générales de 1976 à 1991. Il entrera au Parlement à chaque élection, sauf celle de 1983. Quand survient la cassure au MMM en 1983, Azize Asgarally est en France. Il rentre au pays et se range aux côtés de ses camarades de parti. Il décline une invitation d’Anerood Jugnauth de se joindre au Mouvement socialiste militant (MSM) avec portefeuille ministériel à la clé.

Toutefois, comme d’autres, il se brouille avec Paul Bérenger et quitte le MMM. En 1987, il se fait élire sous la bannière du MSM dans sa circonscription, Montagne-Blanche–Grande-Rivière-Sud-Est (GRSE). En 1991, il retrouvera un siège au Parlement, cette fois-ci pour représenter la circonscription no2 (Port-Louis-Sud–Port-Louis-Central). Il sera Parliamentary Private Secretary jusqu’à la fin de son mandat en 1995. Depuis, il a pris une retraite bien méritée.

Son parcours

1976 : Député correctif ;
1982 : Élu du MMM à Montagne-Blanche–GRSE ;
1983 : Battu à Montagne-Blanche–GRSE ;
1987 : Élu MSM-PTr à Montagne-Blanche–GRSE ;
1991 : Élu MSM-MMM Port-Louis-Sud–Port-Louis-Central ;
1991-1995 : Parliamentary Private Secretary.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires