Aurore Perraud évoque des «inexactitudes» autour de la nomination de Shamila Sonah-Ori

Avec le soutien de
Aurore Perraud montre, ce 2 juin, une photo publiée dans «l’express» du jeudi 31 mai et montrant Shamila Sonah-Ori en compagnie de sa cousine, la Première dame Kobita Jugnauth.

Aurore Perraud montre, ce 2 juin, une photo publiée dans «l’express» du jeudi 31 mai et montrant Shamila Sonah-Ori en compagnie de sa cousine, la Première dame Kobita Jugnauth.

La double nomination de Shamila Sonah-Ori à l’Electoral Supervisory Commission et à l’Electoral Boundaries Commission continue de faire des vagues, même si la principale concernée s’est finalement désistée. «Il y a beaucoup de faits d’inexactitudes autour de sa nomination», relève Aurore Perraud. La députée du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) était face à la presse ce samedi 2 juin à Astor Court, Port-Louis.

«Mme Ori li dir li pa ene activiste notoire. Soit li pa koner ki vé dir le mot activiste soit li pa pé dir la vérité», déclare Aurore Perraud. Pour justifier son point concernant Shamila Sonah-Ori, cousine de la Première dame, Kobita Jugnauth, l’ancienne ministre brandit des photos publiées par l’express.

Shamila Ori (à droite), en compagnie de sa cousine Kobita Jugnauth, le jour du dépouillement des bulletins de vote à Quartier-Militaire, en 2014.

«Behenji Ori li ene agent et li ene activiste notoire», martèle la députée bleue. Elle utilise même le dictionnaire pour expliquer le mot «notoire». Une autre «inexactitude», dit-elle, tient au fait que Shamila Sonah-Ori a déclaré ne pas savoir que son nom avait été proposé pour qu’elle siège à l’Electoral Supervisory Commission et à l’Electoral Boundaries Commission. «So nom ti ariv kot leader de lopposition et Mme Ori vin dir li pa ti o courant. Pann deman li avan ?»

Troisième «inexactitude» : selon la porte-parole du PMSD, Shamila Sonah-Ori aurait omis des «informations capitales» sur son CV. «Li pa dir ki li Commissioner for Protection of Borrowers.»

Bagage moral

Et de lancer: «Quand elle dit qu’elle a le bagage légal, qu’en est-il du bagage moral ?» Aurore Perraud soutient qu’avec la nomination (finalement refusée) de Shamila Sonah-Ori, «le gouvernement essaye encore une fois de menacer l’indépendance de ces hautes institutions». La députée se réjouit que son leader, Xavier-Luc Duval, «a fait son devoir et a dénoncé cela». «Grâce à son travail, Mme Ori s’est désistée.»

«Propos sectaires»

Kushal Lobine a également pris la parole. Indiquant que le prix des carburants chute sur le plan mondial, il demande une baisse «immédiate» des prix de l’essence et du diesel à Maurice. 

Sur un tout autre volet, le bleu lance une mise en garde à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). «Dan les jours a venir, nou pou al fer ene declaration pou incitation a la haine raciale ki MBC in diffuser en long et en large.» Il ajoute que le PMSD va aussi alerter l’Independent Broadcasting Authority et contacter le Conseil des religions. «Nou condamne sans reserve ban derives pou sa group kin tenir propos sectaire, casteiste et communal.»

Quant à Véronique Leu-Govind, elle déplore que la MBC ne diffuse pas la totalité des matches de la Coupe du monde. «Le football est le sport le plus populaire. La MBC n’a rien préparé. Li pé rate sa evenement la. Li p fer dimun al pren contrat ek my.t.» Véronique Leu-Govind invite la station de télévision nationale à diffuser les 54 matches de la Coupe du monde.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires