Soupçonnée de vol, Bimla Ramloll retrouve la liberté conditionnelle

Avec le soutien de
Bimla Ramloll est soupçonnée d’avoir volé des bijoux à Rose-Belle le 18 mai.

Bimla Ramloll est soupçonnée d’avoir volé des bijoux à Rose-Belle le 18 mai.

Bimla Ramloll peut pousser un ouf de soulagement. Elle a retrouvé la liberté conditionnelle devant le tribunal de Mahébourg mercredi. 

Aussi connue sous le nom de Madame Cabas, Bimla Ramloll est soupçonnée d’avoir dérobé des bijoux dans la bijouterie Beryl Rose à Rose-Belle le 18 mai. Elle avait dans son sac des bracelets en or ainsi qu’un couteau, une bombe lacrymogène, un flacon contenant du chloroforme, une torche électrique, des cagoules et des gants.

Le bijoutier Rakesh Lollbeharee raconte que c’est grâce au courage de son épouse qu’on a pu capturer la voleuse. «Elle a été tabassée et la femme essayait de retirer des outils dans son sac pour l’agresser», dit-il. La scène du vol a d’ailleurs été filmée par une caméra de surveillance. 

Rs 50 000 de reconnaissance de dette

Bimla Ramloll a fourni une caution de Rs 20 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 50 000. L’habitante de Pointe-d’Esny devra se présenter au poste de police de la localité deux fois par semaine.

Bimla Ramloll est aussi accusée de trafic d’influence dans l’octroi d’étals à la municipalité de Quatre-Bornes et d’une escroquerie de Rs 753 millions dans l’affaire Sunkai.
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires