Affaire Medpoint: «Roshni Bissessur n’a pas été professionnelle en évaluant la clinique»

Avec le soutien de
Anerood Jeebodhun et Yodhun Bissessur sont soupçonnés d’avoir usé de leur position pour surévaluer la clinique MedPoint.

Anerood Jeebodhun et Yodhun Bissessur sont soupçonnés d’avoir usé de leur position pour surévaluer la clinique MedPoint.

Un premier rapport avait été fait suivant l’évaluation de la clinique MedPoint par Roshni Bissessur. Or, Anerood Jeebodhun, ex-Lead Government Valuer, laisse entendre qu’elle aurait mal fait son travail. C’était ce vendredi 1er juin, en cour intermédiaire, dans le cadre du procès qui lui est intenté ainsi qu’à Yodhun Bissessur, ancien Chief Government Valuer, dans l’affaire MedPoint.

Interrogé par son avocat, Me Antoine Domingue, SC, Anerood Jeebodhun a affirmé que Roshni  Bissessur, désormais Deputy Director du Valuation Department, n’a pas adopté la bonne méthode pour évaluer la clinique MedPoint. Il a montré du doigt son manque de professionnalisme. 

Anerood Jeebodhun a indiqué, lors de son contre-interrogatoire mené par Me Atish Roopchand de l’Independent Commission against Corruption (ICAC), qu’il était au courant du premier rapport suivant l’évaluation faite par Roshni Bissessur. Le coût avait alors été estimé à Rs 75 millions. 

Il lui a également été demandé de confirmer si Yodhun Bissessur lui aurait dit : «Mo pé gagn kozé kouyon. Bizin fer enn déziem survey akoz pé gagn pression. To mem bizin fer sa déziem survey.» Réplique d’Anerood Jeebodhun : «I was instructed to carry out a second evaluation by using a Quantity Surveyor»

Quant à lui, Yodhun Bissessur a soutenu, lors de son contre-interrogatoire, que le ministère de la Santé lui avait demandé de mettre sur pied un «fast track». Il a confirmé qu’il était au courant que le Dr Malhotra n’était pas satisfait de la première évaluation. «Je peux dire simplement qu’il y avait une plainte de la part du Dr Malhotra.»

Yodhun Bissessur et Anerood Jeebodhun sont soupçonnés d’avoir abusé de leur pouvoir pour augmenter la valeur initiale du terrain et bâtiment de MedPoint de Rs 75 millions à Rs 125 millions. La clinique a finalement été rachetée par l’État pour Rs 144 millions. 

Le procès se poursuivra le 8 juin devant les magistrates Wendy Rangan et Ida Dookhy-Rambarrun. Les deux accusés sont représentés par Mes Ajay Daby, Antoine Domingue, SC, et Yanila Moonshiram.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires