Rs 15M à Dayal: Shakeel Mohamed dépose une motion de blâme contre Maneesh Gobin

Avec le soutien de
Shakeel Mohamed dit souhaiter que sa motion soit traitée en priorité.

Shakeel Mohamed dit souhaiter que sa motion soit traitée en priorité.

«La loi est claire. L’on ne peut intenter une action contre l’État deux ans après les faits», affrme Shakeel Mohamed. Le député du PTr a déposé une «motion of no-confidence» ce vendredi 1er juin, à l’Assemblée nationale contre l’Attorney General, Maneesh Gobin. Motion qui fait suite aux révélations de l’express sur les dessous de la compensation de Rs 15 millions octroyée à Raj Dayal.

Shakeel Mohamed n’en démord pas. Tous les procès intentés à l’État se heurtent à la barrière de la prescription de deux ans. «En plus, l’avouée avait, dans un premier temps, bien argumenté que la plainte n’était pas recevable», fait ressortir le député rouge après avoir consulté les documents confidentiels publiés par l'express dans son édition du 1er juin.

Dans le cas de Raj Dayal, cependant, la plainte a été enregistrée en 2014, soit plus de 14 ans après sa destitution. Shakeel Mohamed se demande donc pourquoi l’État a aussi facilement accepté d’aller en médiation.

Shakeel Mohamed dépose une motion de blâme contre Maneesh Gobin by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires