Réclamation de Rs 400M: Nandanee Soornack injoignable, son avouée jette l’éponge

Avec le soutien de
Nandanee Soornack a quitté Maurice en décembre 2014.

Nandanee Soornack a quitté Maurice en décembre 2014.

L’avouée Nundah Hurhangee s’est retirée comme représentante légale de Nandanee Soornack. Elle a fait une demande en ce sens en Cour suprême, hier, jeudi 31 mai, à l’appel du procès qu’intente la femme d’affaires à l’État et au commissaire de police. Demande agréée.

Me Nundah Hurhangee a informé la Deputy Master and Registrar de la Cour suprême, Me Renuka Devi Dabee, qu’elle n’est plus en contact avec sa cliente, qui a élu domicile en Italie. Au dire de l’avouée, Nandanee Soornack ne donne aucun signe de vie et ne répond pas à ses appels téléphoniques. Me Nundah Hurhangee a indiqué ne plus recevoir d’instruction de sa cliente.

Avec le désistement de Me Nundah Hurhangee, Nandanee Soornack se retrouve sans avoué. Elle réclame conjointement et solidairement des dommages de Rs 400 millions à l’État et au commissaire de police.

Dans sa mise en demeure en date du 15 mars 2017, Nandanee Soornack soutient avoir subi d’immenses préjudices à cause des mauvais agissements et traitements des deux défendeurs à son encontre. La femme d’affaires rappelle qu’elle a été arrêtée par la police italienne le 16 avril 2015 en vertu d’un Red Notice émis par Interpol suivant des charges criminelles retenues contre elle par la police mauricienne.

Elle dit avoir passé trois nuits et deux jours en cellule policière en Italie. Nandanee Soornack a avancé que les charges criminelles sont infondées et n’ont pas leur raison d’être.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires