Tabagisme: la cigarette électronique bientôt bannie?

Avec le soutien de
Avec les nouvelles réglementations, les cigarettes électroniques ne pourront plus être achetées en ligne.

 Avec les nouvelles réglementations, les cigarettes électroniques ne pourront plus être achetées en ligne.

Leur importation est, certes, interdite. Pourtant, les cigarettes électroniques continuent à se vendre comme des petits pains à Maurice. Mais plus pour longtemps.

Un comité technique au sein du ministère de la Santé planche sur la révision des Public Health (Restrictions on Tobacco Products) Regulations de 2008. L’un des amendements concerne l’interdiction de toute forme de commercialisation, dont la vente en ligne, sur Facebook notamment, de la cigarette électronique et des cartouches liquides, entre autres. Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, l’a confirmé ce jeudi 31 mai (voir plus loin).

En ce faisant, Maurice veut se conformer aux directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Bien que les Public Health (Restrictions on Tobacco Products) Regulations soient en vigueur, l’organisme a, à maintes reprises, attiré l’attention des autorités sur le fait que ses réglementations ne sont pas respectées.

L’OMS réclame l’interdiction de la cigarette électronique, estimant que les substances qui y sont présentes, ainsi que dans les cartouches, seraient cancérigènes. Substances telles que le formaldéhyde, l’acroléine et l’acétaldéhyde. Des produits que l’on retrouve également dans une cigarette conventionnelle, mais à un taux cinq fois plus élevé que dans une cigarette électronique.

Du côté des «vapoteurs» (NdlR, ceux qui fument la cigarette électronique), on se dit surpris. Selon l’un d’eux, la cigarette électronique permet au fumeur qui tente de décrocher de ressentir les mêmes sensations qu’une cigarette traditionnelle. Qui plus est, il peut diminuer graduellement la dose de nicotine.

Ce que confirme un autre vapoteur habitant la région nord. Accro à la cigarette depuis 15 ans, il explique que le vapotage a changé sa façon de vivre. «J’ai retrouvé le goût, je ne m’essouffle pas et il n’y a pas d’odeur de cigarette.»

De nouvelles photos sur les paquets de cigarettes

Objectif : sensibiliser la population sur les effets néfastes de la cigarette. Et en ce jeudi 31 mai, marquant la Journée mondiale sans tabac, de nouvelles illustrations graphiques pour décourager le tabagisme ont été lancées par le ministre de la Santé, Anwar Husnoo. La nouvelle série vient remplacer celle qui date de 2009.

Autres mesures annoncées: la révision des Public Health (Restrictions on Tobacco Products) Regulations de 2008 et le renforcement de l’application de la loi sur le terrain, ainsi qu’une vaste campagne de sensibilisation. Le ministère de la Santé envisage également d’accéder au protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac, tel le cigare, à Maurice.

Le ministre de la Santé souligne, par ailleurs, que l’importation des cigarettes a diminué entre 2009 et 2017. Passant de 1 306 406 000 à 992 289 000.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires