Chèque sans provision : les deux dépositions de Bazerque produites en Cour

Avec le soutien de
Au total, Marjorie Bazerque aurait fait Rs 7 750 800 de chèques en blanc.

  Au total, Marjorie Bazerque aurait fait Rs 7 750 800 de chèques en blanc.  

Le procès intenté à Marjorie Bazerque a été appelé ce mercredi 30 mai. L’inspecteur Codabacus, affecté au Headquarters de la police, a produit les deux déclarations (statements) de l’accusée. Cela, devant le magistrat Sachin Boodhoo, de la cour intermédiaire.

Accusée d’avoir, à douze occasions, émis des chèques sans provision, Marjorie Bazerque avait plaidé non-coupable. Mais elle était passée aux aveux dans sa version des faits fournie aux enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID) les 23 avril et 14 octobre 2008.

L’une des victimes, Seevalingum Appasamy, directeur de compagnie, avait affirmé avoir fait la connaissance de la directrice de Je T’aime Marketing Ltd, qui lui aurait dit que la compagnie est inscrite au Registrar of Companies. «Elle m’avait dit que ladite compagnie agirait comme facilitateur vis-à-vis du public dans l’octroi de prêts d’argent auprès de banques», raconte-t-il. Marjorie Bazerque lui aurait remis une somme de Rs 2 millions et Rs 180 000, par le biais d’un chèque, mais le chèque avait été retourné.

Pression

Idem pour Ashwantee Samachetty, 50 ans. L’accusée lui aurait affirmé que sa compagnie traite dans l’importation de l’or et de l’argent depuis Madagascar. C’est là que la victime aurait décidé d’investir une somme de Rs 150 000 dans la compagnie. «Je l’ai rencontrée dans son bureau à Sterling House, le 11 mars 2007. Elle m’avait dit que les clients n’ont pas encore honoré leurs dettes et qu’il n’y avait aucun fonds dans la banque. Mais elle m’avait persuadée d’investir une somme de Rs 200 000.» Mais la femme allègue que lorsque Marjorie Bazerque lui a remis une somme de Rs 315 000, elle n’avait pas pu toucher le chèque à la banque.

Or, Marjorie Bazerque avait affirmé dans sa déposition avoir bel et bien remis deux chèques sans provision. «Madame Samachetty m’avait tellement mis la pression que j’ai dû lui remettre un chèque car elle insistait pour toucher son argent.»

La directrice de Je T’aime Marketing, est accusée, d’avoir émis douze chèques en blanc à plusieurs personnes, notamment à Seevalingum Appasamy, Ashwantee Samachetty, Anandanah Appasamy et Indranee Hanumunthadu, en 2007. Elle aurait émis plusieurs chèques sans provision de Rs 7 750 800.

Le procès se poursuivra le 5 juillet. La défense était représentée par Me Siddhartha Hawoldar et la poursuite, par Me Akhil Ramdahen.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires