Citizen Support Unit: «Les PPS appelés à jouer un rôle plus important», annonce le Premier ministre

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth a particpé aux célébrations du premier anniversaire du lancement de la Citizen Support Unit.

  Pravind Jugnauth a particpé aux célébrations du premier anniversaire du lancement de la Citizen Support Unit.  

Il y a un an, la Citizen Support Unit (CSU) était lancée. Et le constat est sans appel pour le Premier ministre. «C’est un succès.» Pravind Jugnauth participait à la célébration du premier anniversaire de cette unité, ce mercredi 30 mai. Célébration qui a vu la participation du Premier ministre adjoint et de plusieurs ministres et députés, ainsi que de Jane Constance.  

À ce jour, explique le chef du gouvernement, 40 000 cas ont été traités. Plus de 3 500 plaintes, suggestions et demandes d’informations sont enregistrés par mois, ajoute-t-il. Et de ce nombre, «éna inpé plis ki 28% bann ka konsern Local Authorities».

Au dire de Pravind Jugnauth, il y a des requêtes qui sont «irréalisables». N’empêche, 70% des cas ont été réglés à la satisfaction des usagers de la CSU. «Pour les 30 % restants, certains concernent des projets à long terme.» Il concède néanmoins qu’un bon nombre de cas n’ont pas été solutionnés. La raison étant que «éna plizir problem andéor nou kontrol».

Et c’est pourquoi le Conseil des ministres a décidé de remédier à cette situation. «Les Parliamentary Private Secretaries seront appelés à jouer un rôle plus important. Ils présideront des Task Force sur certains problèmes afin qu’il y ait un meilleur suivi et que les problèmes soient réglés plus rapidement», souligne le Premier ministre.

«Nou’nn donn rézilta a partir désizion ki nou’nn pran. Nou enn gouvernman ki éna enn latansion spésial pou dimounn en situation de handicap.»

Il confie également que le lancement de la CSU a été l’occasion de faire un constat de la réactivié des autorités concernées face aux requêtes des citoyens. «Je salue les officiers des différentes institutions qui font des efforts pour fournir un service de qualité.»

Par ailleurs, le Premier ministre et Jane Constane ont procédé au lancement de facilités pour les personnes souffrant d’un handicap. «Nous avons fait nos preuves. Nou’nn donn rézilta a partir désizion ki nou’nn pran. Nou enn gouvernman ki éna enn latansion spésial pou dimounn en situation de handicap. J’encourage les malvoyants à utiliser ce portail.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires