West Africa Leaks: la riposte de l’Economic Development Board

Avec le soutien de
L’Economic Development Board «condamne sévèrement» les allégations à l’effet que Maurice est un «paradis fiscal renommé en Afrique».

L’Economic Development Board «condamne sévèrement» les allégations à l’effet que Maurice est un «paradis fiscal renommé en Afrique».    

L’Economic Development Board (EDB) monte au créneau. Maurice n’est pas un «paradis fiscal», comme cité dans les West Africa Leaks, nouvelle enquête de l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ).

L’EDB a notamment pris ombrage d’un article intitulé «One Company’s Tax ‘Heaven’ Is Senegal’s Tax ‘Hell’». Celui-ci remet en question le traité fiscal, jugé «lopsided» par l’ICIJ, entre Maurice et le Sénégal.

Dans un communiqué, daté du 29 mai, l’EDB affirme que plusieurs faits cités dans l’article sont «unfounded and factually incorrect». L’organisme «condamne sévèrement» les allégations à l’effet que Maurice est un «paradis fiscal renommé en Afrique».

«En tant que membre de blocs économiques tels que la SADC et le COMESA, et l’un des membres fondateurs de l’Union africaine, Maurice joue un rôle actif dans la promotion de la coopération diplomatique et économique entre les pays africains», peut-on lire dans le document.

Communiqué de l’Economic Development Board by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires