Shamila Sonah-Ori: «Bizin guet bagaz dimounn la»

Avec le soutien de
La nomination de Shamila Sonah-Ori au sein de l’ESC et de l’EBC a soulevé un tollé du côté de l’opposition.

La nomination de Shamila Sonah-Ori au sein de l’ESC et de l’EBC a soulevé un tollé du côté de l’opposition.

Elle n’a pas encore reçu sa lettre de nomination comme membre de l’Electoral Supervisory Commission (ESC) et de l’Electoral Boundaries Commission (EBC). C’est du moins ce qu’affirme Shamila Sonah-Ori à l’express. Mais, déjà, l’annonce de cette nomination soulève un tollé du côté de l’opposition. Le leader de l’opposition, lors de sa conférence de presse samedi, avait même indiqué qu’elle était une «récidiviste notoire». A cela, la principale concernée rétorque : «Je n’ai pas été active. Qu’est que le leader de l’opposition comprend par activiste notoire ?»  

Shamila Sonah-Ori est en fait l’avouée de Pravind Jugnauth. De 2000 à 2005, elle a été conseillère municipale à Quatre-Bornes, dans le n°1, sous la bannière Mouvement socialiste militant-Mouvement militant mauricien (MSM-MMM). Mais, elle allègue avoir démissionné de toutes les instances du parti soleil en 2005.

Mais elle est aussi la cousine de Kobita Jugnauth. «Cela n’a rien à voir avec le lien familial. Bizin get bagaz dimounn-la. Lider lopozision, kan ti dan gouvernma, so garson pa ti Deputy Speaker ?» insiste Shamila Sonah-Ori.

Cette nomination n’est-elle pas une récompense ? À cela, elle affirme être l’avouée de tout le monde. «Mon travail est indépendant. J’ai des clients de toute la classe politique.»

Shamila Sonah-Ori a, du reste, brigué d’autres postes durant sa carrière. Entre 2000 et 2005, elle était responsable des Recovery of Claims de Mauritius Telecom. Elle a aussi été «Legal Advisor» de la Banque de développement et de la SICOM entre 2010 et 2011. Et fait partie de la Commission for the Protection of Borrowers depuis mars 2015.

Publicité
Publicité

Pourquoi l’opposition s’indigne de la nomination de Shamila Sonah-Ori au sein de l’Electoral Supervisory Commission et de l’Electoral Boundaries Commission ? Mardi 29 mai, il y a eu une mobilisation tous azimuts pour dénoncer cette manœuvre du gouvernement. Pour mieux comprendre toute cette affaire, voici un condensé de notre série d’articles la question. 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires