Zone portuaire et Caudan: un collectif s’engage à nettoyer le front de mer

Avec le soutien de
L’état du Caudan Waterfront après le passage du cyclone Berguitta.

L’état du Caudan Waterfront après le passage du cyclone Berguitta. 

En finir avec les tonnes de déchets et l’odeur pestilentielle dans la zone portuaire et le front de mer du Caudan. La Mauritius Ports Authority (MPA) et un collectif représentant six sociétés sont parvenus à un accord pour le ramassage de déchets nocifs pour l’environnement dans cette zone. L’accord a été signé ce lundi 28 mai et le travail devrait débuter aussitôt. 

Si les discussions ont débuté il y a quelques mois, les modalités ont été finalisées la semaine dernière. La MPA mettra le Floating Debris Recovery Craft, bateau acheté en 2010 au coût de Rs 2 millions, à la disposition du collectif. Celui-ci, mené par la compagnie Froid des Mascareignes et composé entre autres d’Ireland Blyth Ltd et du Chantier naval de l’océan Indien, devra fournir l’équipage nécessaire pour le ramassage des ordures. 

Par ailleurs, la zone portuaire et le Caudan Waterfront deviennent insalubres à chaque grosse pluie et durant les périodes cycloniques. Depuis le cyclone Berguitta en début d’année, la situation s’est compliquée davantage, constatent les autorités portuaires. Des détritus se sont entassés sur le front de mer avec notamment des bouteilles et des sachets en plastique. La faute principalement à l’incivisme car ce sont des déchets qui ont été jetés dans des drains de la capitale qui sont, par la suite, déversés dans la mer. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires