Logements d’ouvriers: «Cela prend du temps pour obtenir un permis»

Avec le soutien de
Les entrepreneurs de la China State Construction Engineering Corporation Limited lors d’un point de presse ce lundi 28 mai.

Les entrepreneurs de la China State Construction Engineering Corporation Limited lors d’un point de presse ce lundi 28 mai.

Ils n’ont pas tardé à réagir. Les entrepreneurs de la China State Construction Engineering Corporation Limited (Mauritius Branch) ont animé un point de presse ce lundi 28 mai. Une rencontre qui fait suite à l’inspection surprise (voir vidéo ci-dessous) effectuée par des députés de l’opposition et des syndicalistes sur un site de construction à JinFei, à Baie-du-Tombeau dans l’après-midi de dimanche.

Les entrepreneurs qui emploient des travailleurs bangladeshis ont tenu à clarifier certains points lors de ce point de presse. Ils ont affirmé que les dortoirs sont nettoyés chaque semaine et que des exercices de nettoyage approfondi ont déjà débuté. Les employés devraient également recevoir des matelas plus appropriés dans le courant de cet après-midi.

Quid des permis ? «Nous avons celui du logement. Mais nous avons déjà enclenché les démarches pour en obtenir d'autres mais cela prend du temps pour les obtenir », a déclaré Anisha Khokkah, Administrative Officer du chantier sur lequel travaillent ces étrangers.

De leur côté, les officiers du ministère de la Santé ont effectué une inspection des lieux ce matin. Ils ont demandé à ce que quelques travaux soient effectués. Ils ont néanmoins tenu à préciser que les dortoirs ne sont pas insalubres et que le nettoyage était presque complété.

D'autres inspections, dont celle des pompiers et des officiers du ministère du Travail, devraient également avoir lieu.

 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires