Drame à Nouvelle-France: la police enquête sur des tickets de jeu

Avec le soutien de
Deochan et Lutchmowtee Chikooree ont été retrouvés morts, lundi, à leur domicile.

Deochan et Lutchmowtee Chikooree ont été retrouvés morts, lundi, à leur domicile.

Cinq jours déjà depuis que les Chikooree ont été retrouvés morts chez eux, à Nouvelle-France. Deochan Chikooree, 75 ans, est soupçonné d’avoir assené une douzaine de coups de panga à son épouse, Lutchmowtee, 62 ans, avant de se pendre. Selon des informations  recueillies, une dispute aurait éclaté après la perte d’une somme d’argent assez conséquente, misée sur un pari. De nombreux tickets de jeux ont d’ailleurs été retrouvés dans leur chambre.

Selon l’autopsie, Deochand Chikooree est mort asphyxié, tandis que Lutchmowtee a succombé à de multiples chop wounds to the neck. Des substances nocives ont aussi été retrouvées dans l’estomac du septuagénaire lors de l’autopsie. La police en a retrouvé les mêmes dans un tupperware dans la maison.

Rien ne laisser présager qu’un tel drame aurait lieu entre les deux conjoints. La veille, ils se sont rendus chez un proche pour dîner et ont regagné leur domicile peu après. «Ils ont quitté leur domicile très tôt pour se rendre dans leur champ. C’était une habitude», explique un voisin.

Deochan et Lutchmowtee Chikooree sont ensuite rentrés vers 10 heures. Un habitant de la localité les a vus. Ils ont fait un brin de causette avant de reprendre leur chemin. Mais entre le moment où ce voisin les a vus et l’arrivée de leur fils, Kiran, à la maison, personne ne sait ce qui a bien pu se produire.

En rentrant du travail, l’un de leur trois fils a constaté que la porte d’entrée était fermée à clé. Il s’est alors faufilé à l’intérieur en passant par le garage, qui mène directement vers les chambres à coucher. C’est là que le jeune homme a aperçu son père pendu avec un horni attaché aux barreaux de la fenêtre. Sa mère gisait dans une mare de sang sur le lit et portait des blessures au cou. L’arme du crime, un panga, est retrouvée non loin du lit.

Il a alors alerté la police. La Major Crime Investigation Team, le Scene of Crime Office, une équipe de la Criminal Investigation Division sous la supervision du CI Putchay, une équipe de la Field Intelligence Office et la Dog Section sont vite arrivés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires