L'express leaks du dimanche 20 mai au vendredi 25 mai

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

«Bon Budget»

Avant même que la date du prochain Budget ait été annoncée, des émissaires de Pravind Jugnauh, notamment ses conseillers, s’étaient mis à la recherche de ceux qui pourraient, au sein des syndicats et de la société civile, venir dire à la fin du grand oral du Premier ministre : «C’est un bon Budget. Le social n’a pas été oublié...» Plusieurs déclinaisons sont proposées aux potentiels propagandistes avec le concours de la MBC.

Bien connectées

Parmi le récent recrutement effectué au State Law Office, deux candidates retiennent l’attention du staff. Il s’agit des filles de deux anciens ministres. Ce qui dérange apparemment les MSM, c’est que le premier est un ancien ministre travailliste alors que le second est un mauve connu pour sa grande gueule...

L’affaire Bet 365 relancée ?

Vous souvenez-vous toujours de l’affaire Bet 365 qui a coûté sa place de ministre à Ravi Yerrigadoo ? Huit mois plus tard, l’enquête n’a pas progressé et le dénommé Rahim est toujours libre de ses mouvements. Même si le traitement infligé aux journalistes de l’express par la police a été dénoncé sur le plan international, les autorités ne semblent pas pressées à faire progresser l’enquête. Il se pourrait que l’enquête reprenne dans un mois, laisse-t-on entendre du côté des Casernes centrales. En attendant, explique-t-on, «il y a d’autres priorités».

Poulains rejetés

Le leader du MMM avait recommandé deux poulains pour siéger au sein de l’exécutif du n°18, mais la candidature des deux hommes a été rejetée sans autre forme de procès. La direction du MMM mesure de plus en plus la frustration de sa base.

Polémique glaçiale

Un sac contenant des cubes de glaçon avait été posé sur la tête du cheval Mambo Rock, vainqueur de la 8e course samedi dernier, à quelques centièmes de seconde avant le départ de la course. Le but était de l’aider à prendre le départ vu sa réputation de «slow beginner». Au-delà des interrogations quant à la légalité de cette pratique (courante au Champ-de-Mars), le hic est que bon nombre d’entraîneurs disent ignorer l’existence d’une telle mesure. Ce qui enfle davantage la polémique.

Harcèlement au travail

Cette haut gradée au sein d’un corps parapublic en a assez d’être harcelée sur son lieu de travail par sa patronne. Après avoir été admise d’urgence à l’hôpital pour des soins à la suite d’un énième épisode, la fonctionnaire a finalement porté plainte à la police, il y a deux semaines, contre la direction de l’institution. Elle a également entamé des poursuites contre ce proche du pouvoir.

C’est la fiesta !

Bien après le départ de certains VVIP d’une fête organisée pour le lancement d’un projet, des membres de la Very Important Person Security Unit ont préféré s’y attarder. Certains d’entre eux n’ont pas hésité à se servir au bar où l’alcool coulait à flots.

Ressources media

Comment explique-t-on qu’une personne du département des ressources humaines ait pu donner le dossier personnel d’un employé de casino à la presse afin d’en publier le contenu ? C’est ce que demande le syndicat des casinos qui suit ce dossier de près. D’autant plus que l’identité du coupable est connue, mais aucune mesure n’a encore été prise à son encontre pour cette faute professionnelle.

Jhugroo le messager

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth devait parler à Danielle Selvon, mardi dernier. Il a appelé Mahen Jhugroo pour passer le message à la députée du MMM. Toutefois, la façon dont Mahen Jhugroo a demandé à Danielle Selvon de quitter l’hémicycle pour rencontrer le PM a intrigué plus d’un.

 

Ticket au n°2

Le nom de Rubina Daureeawoo, étoile montante du Parti travailliste  (PTr) et fille de l’avoué Rashad Daureeawoo, revient avec insistance chez les Rouges. Elle sera très probablement candidate au no2 aux côtés du député Osman Mahomed lors des prochaines législatives. La jeune femme était l’une des rares jeunes à prendre la parole lors du congrès-anniversaire du PTr en février dernier.

Tous frais payés

Un cadre dans un corps parapublic aurait profité de la tenue d’un atelier de travail dans un hôtel pour s’y offrir un séjour tous frais payés. Et en aurait également fait profiter ses collègues. Une lettre anonyme relatant ces faits a atterri à la commission anticorruption. Le cadre en question serait un protégé du secrétaire permanent du ministère de tutelle. Les missions à l’étranger de ce dernier feront par ailleurs bientôt l’objet de questions à l’Assemblée nationale.

Absence policière

Où sont passées les policières ? Il s’avère que plusieurs postes de police des régions rurales n’ont pas d’élément féminin au sein de leur équipe. Dès lors quand une femme se pointe au poste pour porter plainte, on lui demande souvent de patienter le temps qu’une policière puisse se déplacer pour s’occuper de son cas.

Rapport fantôme !

En Cour suprême, jeudi, à l’appel de l’affaire Rezistans ek Alternativ contre l’Etat, la représentante de l’Etat a fait savoir que le comité interministériel a accouché d’un rapport et que le document aurait déjà été soumis au Premier ministre pour son approbation. Cette annonce a pris plus d’un de court car le comité, présidé par le ministre mentor, ne s’est réuni qu’à deux reprises. D’autant que c’est la première fois que le gouvernement n’a pas eu recours à l’avis d’un expert.

CIM : départ controversé

Vishuene Vydelingum a-t-il soumis sa démission comme CEO de Cim Finance ou aurait-il été contraint de partir suivant un arrangement avec la direction ? C’est du moins le «talk of the town» dans les milieux financiers après le communiqué émis par la direction, le 8 mai, faisant état de la démission de Vishuene Vydelingum et la nomination de Mark Van Beuningen, présentement CEO du groupe, au poste de directeur général par intérim de Cim Finance Ltd.

Encore ce caporal

Un caporal se retrouve de nouveau en eaux troubles après des irrégularités notées à la caisse du Police Divisional Headquarters South. Une somme d’environ Rs 150 000 aurait disparu. Le caporal qui s’occupe de ce département est en congé maladie. Il n’en est pas à ses premières frasques, raconte-t-on.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires