Complot: le frère de Kusraj Lutchigadoo proche des politiciens?

Avec le soutien de
Dhanrajoo (Rajoo) Lutchigadoo au CCID hier, mercredi 23 mai, en compagnie de son homme de loi, Me Shakeel Mohamed.

Dhanrajoo (Rajoo) Lutchigadoo au CCID hier, mercredi 23 mai, en compagnie de son homme de loi, Me Shakeel Mohamed.

Il a été longuement interrogé par les limiers du Central Criminal Investigation Department (CCID) hier, mercredi 23 mai. Dhanrajoo (Rajoo) Lutchigadoo affirme qu’il n’a pas véhiculé son frère Kusraj, lorsque ce dernier a quitté sa cellule au centre de détention de Vacoas le 23 avril (voir plus loin).

Qui est donc Rajoo Lutchigadoo ? Cet habitant de Quatre-Bornes âgé d’une trentaine d’années a été aperçu auprès de politiciens au cours des élections générales en 2014 et à la partielle au n°18, Belle-Rose–Quatre-Bornes, en décembre. En 2014, d’aucuns ont laissé entendre que Rajoo Lutchigadoo aurait été l’un des agents de deux candidats de l’alliance PTr-MMM au n°18, Nita Deerpalsing et Kavi Ramano.

Contacté par l’express, ce dernier a réfuté ces propos, avançant que Rajoo Lutchigadoo n’a jamais été son agent lors de ces élections. En décembre, lors de la partielle à Belle-Rose–QuatreBornes, c’est auprès de Roshi Bhadain que le jeune homme a été vu. Il était en compagnie de ses frères et ses amis lors du Nomination Day. Ils auraient été écartés des activités du parti après cela.

Sollicité pour une réaction, Roshi Bhadain a soutenu que Rajoo Lutchigadoo et ses frères n’ont jamais été des membres exécutifs du parti. Il ajoute qu’ils fréquentaient une salle de gym à Quatre-Bornes et ils se sont joints aux membres du parti pour le Nomination Day en portant le T-shirt du Reform Party. «Nous n’avons pas de réserve sur ceux qui étaient là pour nous soutenir. On ne connaît pas le profil des personnes qui viennent en grand nombre. Personne n’aurait su que l’un d’entre eux serait arrêté ou pas quatre mois après.»

Certains soutiennent que Rajoo Lutchigadoo aurait, entre autres, véhiculé Roshi Bhadain, dans la région. Ce que recuse le leader du Reform Party.

Nous avons aussi sollicité Arvind Boolell, élu de la circonscription n°18. Il explique que ses activistes ont eu du fil à retordre avec Rajoo Lutchigadoo et son groupe pendant la campagne. Contactée à plusieurs reprises pour une réaction, Nita Deerpalsing est restée injoignable.

Rajoo Luchigadoo livre le nom du conducteur du 4x4

C’est accompagné de son homme de loi, Me Shakeel Mohamed, que Rajoo Lutchigadoo s’est rendu aux Casernes centrales, hier. Il a admis qu’il était bien le propriétaire du 4X4, une Toyota Hilux blanche, qui a servi à transporter Kusraj Lutchigadoo. Rajoo Lutchigadoo affirme, toutefois, qu’il n’était pas au volant du véhicule lorsque son frère a quitté sa cellule au centre de détention de Vacoas le 23 avril.

«Je n’ai pas véhiculé mon frère car je n’ai pas de permis de conduire», clame l’habitant de Quatre-Bornes âgé d’une trentaine d’années. Il a, dans la foulée, livré le nom du conducteur.

Publicité
Publicité

Comment ce détenu a-t-il pu quitter le centre de détention de Vacoas «pour prendre l’air» ? Avec la complicité de policiers et d’amis. Retrouvez notre série d’articles ainsi que notre vidéo retraçant toute cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires