Affaire Lutchigadoo: les trois policiers s’expliquent au centre de détention de Vacoas

Avec le soutien de
Les trois policiers qui sont accusés de complot ont participé à une reconstitution des faits, ce mercredi 23 mai.

Les trois policiers qui sont accusés de complot ont participé à une reconstitution des faits, ce mercredi 23 mai.

L’exercice a duré deux heures. Les constables Amitsing Narain, 38 ans, Jacques Henry Frédérick Augustin, 30 ans, et Akashsing Goomany, 27 ans, ont participé à une reconstitution des faits, dans l’après-midi de ce mercredi 23 mai, au centre de détention de Vacoas. 

Ces policiers font l’objet d’une accusation de complot et sont actuellement en liberté conditionnelle. Ils ont, tour à tour, indiqué aux enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID) où ils se trouvaient lorsque Kusraj Lutchigadoo a quitté sa cellule dans la soirée du 23 avril. Ils devaient aussi indiquer dans quelles circonstances la cellule a été ouverte. 

 
 

Les enquêteurs du CCID comptent interroger l’inspecteur en charge du centre de détention de Vacoas. Ils veulent comprendre pourquoi il a accordé, le jour de l’escapade, une permission de deux heures à un caporal qui devait initialement s’occuper du centre. 

Un autre volet de l’enquête concerne l’administration du centre de détention et la responsabilité de tout un chacun. Et s’il y a des failles, explique un des enquêteurs du CCID, des actions seront prises. 

Il nous revient qu’avec un nouveau logiciel, des techniciens de l’IT Unit comptent améliorer la qualité des images des caméras de surveillance du centre de détention pour que les enquêteurs du CCID puissent identifier tous ceux présents le 23 avril. Des visites et appels téléphoniques des hommes de loi à Kusraj Lutchigadoo et Ashish Dayal – à qui un policier a remis les clés pour ouvrir la cellule de Lutchigadoo – au centre de détention de Vacoas, seront également passés au crible pour les besoins de l’enquête, indique-t-on.

Le frère aux Casernes

Quant à Dhanrajoo Lutchigadoo, le frère de Kusraj Lutchigadoo, il est entendu ce mercredi 23 mai aux Casernes dans le cadre de lescapade de son frere. Le vehicule dans lequel son frère a roulé lui appartient. Le jour de son escapade, le 23 avril, le suspect avait circulé dans un 4×4 blanc Toyota Hilux. 

Publicité
Publicité

Comment ce détenu a-t-il pu quitter le centre de détention de Vacoas «pour prendre l’air» ? Avec la complicité de policiers et d’amis. Retrouvez notre série d’articles ainsi que notre vidéo retraçant toute cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires