Metro Express Ltd: exit Seebaluck, enter Ballah

Avec le soutien de
Nayen Koomar Ballah, le nouveau Chairman de Metro Express Ltd.

Nayen Koomar Ballah, le nouveau Chairman de Metro Express Ltd.

Nouvelle nomination au sein de Metro Express Ltd. Le Chairman Sateeaved Seebaluck a cédé sa place à Nayen Koomar Ballah, le chef de la fonction publique. La raison : l’épineux dossier Chagos que Sateeaved Seebaluck doit prendre en charge. C’est ce qui ressort de sources concordantes au sein du bureau du Premier ministre.  

La proximité de Nayen Koomar Ballah avec Pravind Jugnauth qui tient à coeur le projet du Metro Express serait l’autre raison évoquée. Il nous revient qu’en tant que nouveau Chairman, il pourra mieux informer le Premier ministre de l’évolution du projet.

Sateeaved Seebaluck n’est plus le Chairman de Metro Express Ltd.

C’est la seconde fois que Nayen Koomar Ballah prend la place de Sateeaved Seebaluck. Le 15 septembre 2016, Nayen Koomar Ballah a accédé au poste suprême de la fonction publique. Sateeaved Seebaluck a, lui, tiré sa révérence pour être conseiller spécial auprès de sir Anerood Jugnauth, actuellement ministre mentor. Le nouveau Chairman est également parenté à Lady Jugnauth.

Deux jours après sa nomination, il avait annoncé dans un entretien à l’express qu’ils sont cousins. «Nous sommes nés dans le même village à Rivière-du-Poste. Village que j’ai quitté à 16 ans. On ne choisit pas sa famille mais je suis fier d’être parenté à la deuxième dame comme à tant d’autres personnes d’autres bords politiques

«Je n’ai eu aucune faveur depuis que j’ai rejoint la fonction publique»

Nayen Koomar Ballah a fait son entrée dans la fonction publique en 1985 comme Administrative Officer après sept années comme enseignant d’anglais et de littérature anglaise aux collèges Eden, Stratford et JSS Maréchal à Rodrigues. «Si vous prenez la staff list, vous verrez que je n’ai eu aucune faveur depuis que j’ai rejoint la fonction publique (…). Arrivé au poste de secrétaire permanent et au-dessus, c’est la prérogative du Premier ministre de faire les nominations. Il doit avoir quelqu’un en qui il a confiance

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires