Un National Crime Strategy pour lutter contre la corruption

Avec le soutien de
Navin Beekarry et Sudhamo Lal, respectivement directeur de l’ICAC et de la MRA, à Mer-Rouge le 22 mai 2018.

Navin Beekarry et Sudhamo Lal, respectivement directeur de l’ICAC et de la MRA, à Mer-Rouge le 22 mai 2018.

L’Independent Commission against Corruption (ICAC) travaille sur un National Crime Strategy. Le but est de lutter contre la corruption et le blanchiment d’argent. C’est ce qu’a révélé Navin Beekarry, directeur général de l’ICAC, ce mardi 22 mai lors d’un atelier de travail lancé par la Mauritius Revenue Authority à Mer-Rouge.

Le National Crime Strategy permettra de combattre les crimes financiers et économiques, assure Navin Beekarry. «Ce sera un package pour renforcer le système financier et économique du pays», dit-il.

Risques

L’atelier de travail porte sur la cartographie des risques. «In risk mapping we learn how to develop risk indicators, indique Navin Beekarry. Then you bring everything together and develop a policy accordingly. We are developing a Financial Crime Commission. We will come up with a report. It will include cybercrime, fraud, money laundering. We are developing a National Crime Strategy.»

Cet atelier de travail s’étend sur quatre jours, jusqu’à vendredi.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires