Facettes cachées de… Michael Veeraragoo: au rythme de la musique

Avec le soutien de
Le président de la MASA entourée de ses filles Megan, Madison, Marine et Mélodie, et de son épouse Mélanie.

Le président de la MASA entourée de ses filles Megan, Madison, Marine et Mélodie, et de son épouse Mélanie.

Michael Veeraragoo vient d’être reconduit à la présidence de la Mauritius Society of Authors (MASA). En sus d’assurer la continuité, le fils du ségatier à succès Claudio, veut refaire l’image de lasociété à l’échelle internationale et valoriser le travail des membres.

Vous venez d’être reconduit à la présidence de la MASA. Que projetez-vous de faire pour ce deuxième mandat ?

Je vais continuer le travail déjà commencé, redonner un sentiment de confiance aux artistes membres de la société, refaire l’image de la MASA au niveau international et, plus important, valoriser le travail des membres qui doivent être récompensés comme il se doit. Je veillerai aussi que tout soit fait dans une transparence totale.

Que faites-vous durant votre temps libre et durant les week-ends ?

Le week-end, c’est un luxe que je n’ai plus car je dois m’occuper du studio d’enregistrement familial. La chance que j’ai est que le studio se trouve à la maison. Ce qui me permet de ne pas être trop éloigné de la famille.

Parlez-nous justement de votre famille.

Je suis marié à Mélanie et nous avons quatre filles : Megan, 11 ans, les jumelles Madison et Marine, 9 ans, et Mélodie, 7 ans. J’habite dans la cour de mes parents. J’ai la chance d’avoir toujours comme guides mon père Claudio et ma mère Francesca. Nous sommes une famille très soudée.

Cuisinez-vous ?

Non. Ce n’est pas que je n’aime pas le faire. Je n’ai jamais eu le temps d’apprendre. Heureusement que mon épouse et ma mère savent le faire.

Gourmand ou gourmet ?

Les deux.

Un péché mignon ?

Le foie gras que mes filles et moi adorons.

Pratiquez-vous du sport ? Lesquels ?

Autrefois, je faisais du tennis et je jouais au foot. Mais maintenant, je n’ai pas trop le temps. Je fais un peu de marche de temps à autre.

Quels livres lisez-vous actuellement ?

Je lis surtout des textes ayant trait à mon travail, soit la Copyright Act, et d’autres traités internationaux y relatif. Cela fait beaucoup à lire et il faut actualiser, car c’est un environnement dynamique et très changeant. Autrement, on perd vite pied.

Qu’écoutez-vous à la radio ?

Les émissions politiques, car j’aime bien ça. La musique ? Je baigne tellement dedans qu’une fois rentré à la maison, lorsque cela m’est possible, je décroche.

Et la télévision ?

Je ne regarde que le football sur les chaînes satellitaires, en particulier Jour de Foot. Depuis peu, je regarde la retransmission en direct des séances parlementaires.

Quel type de musique écoutez-vous ?

J’écoute de la bonne musique, c’est-à-dire, une mélodie qui fait du bien, quelle que soit la langue chantée ou le style de musique. Quand j’étais jeune, j’aimais beaucoup le rock. De nos jours, j’ai tendance à écouter davantage de jazz.

Pour vous, c’est quoi le bonheur ?

Se sentir bien dans son foyer et voir sa famille heureuse.

Qu’auriez-vous souhaité réaliser avant de quitter ce monde ?

Personnellement, je pense à mes filles. Je veux leur offrir une bonne éducation pour qu’un jour elles soient autonomes et heureuses.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires