Caudan Waterfront: Basdeo Bissoondoyal terrassé…

Avec le soutien de
Selon la CEO de Landscope Mauritius, la statue retrouvera sa place sur l’esplanade une fois les travaux complétés.

Selon la CEO de Landscope Mauritius, la statue retrouvera sa place sur l’esplanade une fois les travaux complétés.

Quel sort réserve-t-on à la statue de Basdeo Bissoondoyal ? Celle-ci a été temporairement terrassée par des grues en raison des travaux qui ont lieu en ce moment au Caudan Waterfront. À ses côtés, son «ami», sir Seewoosagur Ramgoolam, lui, tient toujours debout.

Interrogée, Naila Hanoomanjee, Chief Executive Officer de Landscope Mauritius, explique que la statue a été déplacée avec l’aval du ministère des Arts et de la culture, dans le cadre des travaux qui sont en cours. «La statue retrouvera sa place sur l’esplanade du Caudan Waterfront après les travaux. Tout se fait sous la supervision des officiers du ministère de tutelle», assure-t-elle.

D’aucuns affirment que la statue de «Chacha» subira le même sort. Or Naila Hanoomanjee tient à préciser que tel ne sera pas le cas.

Le 15 avril, on commémorait le 112e anniversaire de la naissance de Basdeo Bissoondoyal. Ce dernier est connu pour son engagement en faveur de la promotion de la langue hindi et de l’hindouisme. Sa contribution à l’histoire du XXe siècle est d’autant plus significative que le tribun a combattu l’illettrisme, en faisant son possible pour que les adultes d’origine indienne puissent écrire leur nom. Ce qui a permis à un plus grand nombre de Mauriciens d’accomplir leur devoir civique à partir de 1948. À l’époque, il fallait pouvoir écrire son nom dans une des langues parlées à Maurice pour pouvoir voter.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires