Épouse brûlée vive: son époux accepte de plaider coupable de coups et blessures

Avec le soutien de
La famille de Zarina Goolamgoskhan affirme que le couple battait de l’aile.

La famille de Zarina Goolamgoskhan affirme que le couple battait de l’aile.

Accusé d’avoir brûler vive son épouse, Ackbar Goolamgoskhan avait plaidé non coupable. Toutefois, hier jeudi 17 mai, en Cour d’Assises, cet aide-chauffeur a accepté de plaider coupable sous une accusation de coups et blessures sans intention de tuer. Devant le juge Benjamin Marie Joseph, la poursuite a, en effet, amendé l’acte d’accusation.

Lors de l’audience hier, le Dr Maxwell Monvoisin a été entendu. Au dire du médecin légiste, l’autopsie a révélé que Zarina Goolamgoskhan est décédée des suites d’une septicémie et qu’elle avait des brûlures à l’estomac. Les témoins de la défense ont été appelés à déposer ce matin, vendredi 18 mai.

Cette affaire remonte au 28 novembre 2013 à Triolet. C’est sur son lit d’hôpital que Zarina Goolamgoskhan, mère d’un bébé de moins d’un an, avait incriminé son époux. Elle avait indiqué aux enquêteurs qu’il l’avait aspergée d’alcool avant de craquer une allumette.

Ackbar Goolamgoskhan a toutefois nié les allégations portées contre lui. Dans sa déposition à la police, il avait raconté que c’était un accident. Affirmant que son épouse s’était brûlée en préparant le repas. Devant l’état de la jeune femme, avait-il soutenu, il l’avait emmenée à l’hôpital.

Or, les proches de la victime avaient déclaré que le couple battait de l’aile. Avançant qu’Ackbar Goolamgoskhan frappait régulièrement sa femme et qu’ils se seraient disputés au sujet de la pension qu’ils recevaient juste avant le drame.

Ackbar Goolamgoskhan a retenu les services de Me Rama Valayden et de Me Ridwaan Toorbuth. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires