Attouchements sur la nièce de son épouse: un maçon reconnu coupable

Avec le soutien de
Les plaidoiries auront lieu le 28 mai en cour intermédiaire.

  Les plaidoiries auront lieu le 28 mai en cour intermédiaire.  

Il clamait être victime d’un «coup monté». Une version à laquelle n’a toutefois pas cru la magistrate Darshana Gayan, de la cour intermédiaire. Et ce jeudi 17 mai, elle a prononcé un jugement de culpabilité contre Augustin Louis Jean. Ce maçon était accusé d’avoir attenté à la pudeur de la nièce de son épouse.

Les faits remontent au 28 juillet 2013, à son domicile à Bel-Ombre. La jeune fille s’y était rendue pour regarder la télévision. Et profitant de l’absence de son épouse et de sa belle-mère, Augustin Louis Jean a commis des attouchements sur elle.

En cour intermédiaire, le maçon a nié les accusations portées contre lui. Selon Augustin Louis Jean, toute cette affaire serait «une fabulation» car il n’était pas en bons termes avec la mère de la victime. S’il a concédé que la jeune fille se trouvait effectivement à son domicile, il a en revanche précisé qu’il avait quitté la maison pour aller travailler.

 Nouvelle version

Il a d’ailleurs produit un témoin en la personne d’un voisin qui travaille lui aussi comme maçon. Ce dernier, qui habite en face du domicile d’Augustin Louis Jean, avait expliqué que «là où j’habite, je peux voir dans la maison de l’accusé». Avant d’ajouter : «Mamzel-la ti dan salon lor létaz kot Augustin ek li’nn dir Augustin mo pé kriyé li pou désan ek nou finn al travay.»

Or, Me Poornima Seebaluck, du bureau du Directeur des poursuites publiques, a fait remarquer qu’à aucun moment, Augustin Louis Jean n’avait indiqué à la police qu’il était en mauvais termes avec la mère de la victime. «Ce n’est qu’en Cour qu’il a avancé cette nouvelle version.»

Après analyse des faits, la magistrate Darshana Gayan n’a pas retenu la version des faits de l’accusé. Les avocats des deux parties doivent présenter leurs plaidoiries le 28 mai, avant que la magistrate ne prononce la sentence.

Augustin Louis Jean avait retenu les services de Me Jenny Mootealloo.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires